/news/currentevents
Navigation

Trafic de stupéfiants sur la Rive-Nord: le copropriétaire de Fitmenu est arrêté

Trafic de stupéfiants sur la Rive-Nord: le copropriétaire de Fitmenu est arrêté
Page Facebook de Fitmenu

Coup d'oeil sur cet article

EXCLUSIF / LAVAL – Homme d’affaires rempli d’avenir et très populaire sur les réseaux sociaux, le copropriétaire de la compagnie québécoise Fitmenu fait partie des 11 suspects arrêtés la semaine dernière sur la Rive-Nord, dans le cadre d’une opération policière visant de présumés trafiquants de stupéfiants.

Vincent Pontbriand, 29 ans, a comparu au palais de justice de Laval sous quatre chefs d’accusation; trois de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et un autre de complot.

Il a été remis en liberté sous caution, mais devra revenir devant le Tribunal le 6 décembre pour la suite des procédures judiciaires.

Cocaïne, pilules et GHB

Le jeune entrepreneur était l’un des suspects visés par la vaste opération antidrogue menée le 17 octobre dans les villes de Laval, Mirabel, Sainte-Sophie et Rosemère.

Plus de 170 policiers ont participé à cette frappe, qui se voulait l’aboutissement de 12 mois d’enquête.

Selon nos informations, Vincent Pontbriand n’aurait pas occupé un rôle prédominant au sein du groupe de présumés trafiquants visés par les autorités.

Cependant, les quantités de drogues qu’il aurait eues en sa possession – et qui ont été saisies lors des perquisitions – étaient largement suffisantes pour que des accusations criminelles soient portées contre lui.

«Disons qu’il y en avait assez pour dire que ce n’était pas pour de la consommation personnelle», a confié une source policière.

Lors de la perquisition menée au domicile de Pontbriand, à Laval, les policiers ont saisi diverses quantités de cocaïne, de méthamphétamine et de GHB, que plusieurs connaissent sous le nom de «drogue du viol».

Son commerce Fitmenu qui se trouve à l’intérieur du gym Atlantis, à Laval, a lui aussi été fouillé par les forces de l’ordre.

«Dans l’œil du dragon»

Accompagné de son partenaire d’affaires, Vincent Pontbriand avait fait un passage remarqué au mois de juin à l’émission «Dans l’œil du dragon», sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Il demandait alors un montant de 100 000 $ en échange de 10 % des parts de sa compagnie Fitmenu, spécialisée dans la préparation de repas santé livrés à domicile partout dans la province.

Une entente avait finalement été conclue avec le dragon Dominique Brown, grand patron de l’entreprise Chocolats Favoris.

Durant sa présentation, Vincent Pontbriand avait mentionné que le chiffre d’affaires annuel de Fitmenu s’élevait à plus de 2 millions $ et que son entreprise employait une quarantaine de personnes.

La compagnie Fitmenu est très présente sur les réseaux sociaux, particulièrement depuis que deux anciens candidats de l'émission «Occupation double» en sont devenus les porte-parole.