/news/society
Navigation

L’Halloween inoubliable d’un élève trisomique

La Sûreté du Québec lui permet de vivre la fête comme les autres

Justin Sirois s’est promené dans la cafétéria de l’école secondaire Le Carrefour de Val-d’Or sous les applaudissements des autres élèves.
Photo David Prince Justin Sirois s’est promené dans la cafétéria de l’école secondaire Le Carrefour de Val-d’Or sous les applaudissements des autres élèves.

Coup d'oeil sur cet article

VAL-D’OR | Un adolescent trisomique de l’Abitibi a pu vivre l’Halloween comme les autres enfants, mercredi, grâce à une nouvelle voiture miniature de la Sûreté du Québec.

Selon la SQ, Justin Sirois, 15 ans, a eu de la difficulté à passer l’Halloween l’année dernière puisqu’il s’est épuisé après seulement quelques maisons.

Or, le corps de police lui a organisé une journée d’Halloween de rêve, mercredi, grâce à une petite voiture unique qui amuse les enfants.

Pendant l’heure du dîner, cinq agents l’ont surpris dans son groupe. Justin était alors déguisé en chevalier, mais il n’a pas hésité deux secondes à troquer son costume pour celui de la SQ. Il portait même une veste pare-balles et un ceinturon, comme les « vrais » agents.

Justin a pu rencontrer la mascotte Polixe.
Photo David Prince
Justin a pu rencontrer la mascotte Polixe.

 

Il s’est promené partout dans l’école Le Carrefour de Val-d’Or à bord de la voiture En Patrouille. Il s’est même fait applaudir par les autres élèves alors qu’il faisait le salut policier dans la cafétéria.

« Justin est déjà très connu à l’école parce qu’il s’implique beaucoup, autant à l’école que dans les sports. Il est très sociable. C’est un beau moment pour lui », a dit son éducatrice spécialisée, Manon Fleury.

« J’ai vraiment aimé ça être un policier », a lancé Justin après sa randonnée dans les couloirs de l’école.

Dans les rues

Après les classes, Justin Sirois a pu passer l’Halloween dans son quartier dans la petite voiture de la Sûreté du Québec.

« Lorsque les policiers débarquent à l’école, c’est généralement pour faire une intervention auprès d’élèves. Aujourd’hui, on vient uniquement pour le fun. C’est intéressant », a dit le porte-parole de la SQ, Jean-Raphaël Drolet, qui a fait partie de l’organisation de l’événement.

Initiative unique

La voiture En Patrouille circule dans les hôpitaux de l’Abitibi-Témiscamingue depuis le mois d’avril grâce à la SQ et d’autres partenaires. Il s’agit d’une initiative unique à l’Abitibi-Témiscamingue, qui permet aux enfants malades de l’utiliser pendant qu’ils se rendent à la salle d’opération ou pour se faire installer un plâtre, par exemple.

La minivoiture ressemble en tous points à une vraie autopatrouille de la SQ grâce à son ordinateur de bord, une puissante sirène et des gyrophares. L’enfant est assis dans un fauteuil roulant et peut ainsi pousser la petite voiture.

C’était la première fois, mercredi, qu’En Patrouille était utilisé à l’extérieur d’un contexte hospitalier.