/news/society
Navigation

Montréal, deuxième meilleure ville au monde pour les milléniaux

Bloc Viile de Montréal
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Installée en deuxième position, Montréal fait encore une fois bonne figure dans un classement allemand des 110 meilleures villes pour la génération des millénariaux, notamment grâce à son ouverture et ses festivals.

L'étude, réalisée pour la deuxième année consécutive par le moteur de recherche d'appartements Nestpick, classe les 110 villes idéales pour les jeunes adultes selon 17 critères. Ceux-ci vont des libertés personnelles à l'accès à la contraception en passant par la vitesse des connexions internet et l'efficacité du système de santé.

Elle fait suite à une étude semblable réalisée au début 2018.

Bien que Montréal ne figure pas dans le top 20 lorsqu'on parle de l'écosystème entrepreuneriale ou des essentiels (accès à la propriété, prix de la nourriture, etc.), sa tolérance envers les immigrants et la communauté LGBT+, la parité des sexes et les nombreux festivals lui confèrent la deuxième place au monde.

Berlin, avec une note globale de 7,14, est au sommet du palmarès. Toronto (6,60) et Vancouver (6,34) sont respectivement au 5e et 6rang.

Le but premier de l'étude est d'identifier les villes qui attirent avec succès cette nouvelle génération de travailleurs.

«Les milléniaux ont grandit dans un monde où l'internet a ouvert des portes que leurs parents n'auraient pu rêver, et les compagnies aériennes peu coûteuses leur permettent de rêver et de profiter d'opportunités qui pourraient modifier notre futur», explique Ômer Kücükdere de Nestpick.

Le classement complet détaillé peut être consulté en cliquant ici.