/opinion/columnists
Navigation

La huitième puissance avant-gardiste

La huitième puissance avant-gardiste
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Dimanche dernier, tous les Brésiliens du monde étaient appelés à l’urne pour choisir qui entre Jair Bolsonaro et Fernando Haddad serait le nouveau chef d’État de la huitième puissance économique du monde.

Sans surprise Bolsonaro a remporté l’élection, ce qui a enclenché une forte visibilité médiatique sur le Brésil grâce aux médias de l’extrême droite.

Pourquoi la droite? 

Certains qui ne connaissent pas l’actualité du Brésil sont sûrement sous le choc en apprenant qu’un homme nostalgique de la dictature militaire a remporté l’élection. Par contre il ne faut pas oublier que la gauche brésilienne, menée par le parti des travailleurs, est au pouvoir depuis 2002. Depuis qu’ils sont au pouvoir, la gauche menée par Lula Da Silva et Dilma Rousseff, le Brésil a connu ses pires crises de corruptions.

En effet, Lula s’est fait incarcérer et Dilma Roussef n’a pas eu le choix de quitter sa fonction de présidente grâce aux investigations menées au tour du groupe Petrobras. Le principal adversaire de Bolsonaro, Fernando Haddad est la main droite de Lula. En plus, il est du parti des travailleurs qui est taché par la corruption.

La population brésilienne a perdu toute confiance envers la classe politique, donc ce n’est pas étonnant que les Brésiliens aient choisi un leader charismatique fort qui représente tout ce que la gauche radicale déteste.

La nouvelle droite sud-américaine 

Bolsonaro étant un admirateur des anciennes dictatures sud-américaines, il va être la nouvelle figure anti-gauche de l'Amérique du Sud, tout comme Pinochet dans son temps. Depuis le début du 21e siècle, les pays sud-américains sont gouvernés par la gauche.

Et depuis quelques années, les partis de droite commencent à reprendre le pouvoir.

Cela a commencé avec Macri en Argentine qui a mis fin aux années des Kirchner. Selon moi, les partis de gauche vont perdre plusieurs élections, car la population a tendance à pencher vers les partis de droite, puisque les pays où la gauche domine au 21e siècle comme l’Uruguay, le Brésil, l’Argentine, etc. ont tous connu de graves crises de corruptions.

Écoutez les réactions de Josée Legault au sujet de cette chronique à partir de 12m.52s.

 

Cette chronique est en lien à la thématique politique proposée par Josée Legault:

 

 

 


Mentors X Novices - lundis et jeudis en baladodiffusion sur qub.radio
Les Novices : l’émission - samedis matins de 10h à 11h sur qub.radio
Les chroniques écrites – sur les sites du Journal de Montréal et du Journal de Québec et dans les journaux