/sports/baseball/capitales
Navigation

Un ex-lanceur des majeures avec les Capitales

Detroit Tigers v Toronto Blue Jays
Photo d'archives, AFP Dustin Molleken

Coup d'oeil sur cet article

Même si le premier lancer de la saison 2019 des Capitales de Québec n’aura pas lieu avant encore des mois, le gérant Patrick Scalabrini ne chôme pas. L’équipe de la Ligue Can-Am de baseball indépendant a fait l’acquisition jeudi d’un ancien lanceur des ligues majeures en Dustin Molleken, lequel devrait hériter du rôle de releveur numéro un.

Âgé de 34 ans, l’artilleur canadien a œuvré pendant 8,1 manches dans l’uniforme des Tigers de Detroit en 2016, maintenant une moyenne de points mérités de 4,32 et retirant huit frappeurs sur des prises.

Au cours de sa carrière professionnelle de 15 saisons, il a principalement évolué dans les mineures aux niveaux AA et AAA avec cinq organisations différentes, dont les Pirates de Pittsburgh qui en avaient leur choix de 15e ronde à l’encan amateur de 2003. Molleken a passé la dernière campagne avec Somerset dans la Ligue Atlantic, conservant une moyenne de points mérités de 3,90 en 55 manches et un tiers de travail.

«Je lui avais parlé un peu l’an passé quand il a eu une séquence où il ne lançait plus. C’est lui qui m’avait contacté. Il a joué sur l’équipe nationale et j’essaie d’avoir les gros joueurs canadiens le plus possible. Il voulait venir ici et être membre de quelque chose.»

«De plus, c’est un bon chum à Jordan Lennerton [ancien joueur étoile des Capitales] et tous les gars de l’équipe nationale que j’ai dirigés l’ont adoré. On a besoin de nouveau leadership. Je m’attends à beaucoup de lui, autant dans la chambre que sur le terrain», a exposé Scalabrini au bout du fil.

Releveur important

Sans confirmer qu’il succédera à Trevor Bayless dans le rôle de stoppeur, Scalabrini entend employer le natif de Regina dans des situations corsées en fin de match, et ce, même si son nouveau poulain ne portait pas ce chapeau lors des dernières années.

Les difficultés en relève ont été en partie responsables de l’effondrement de l’équipe en finale contre les Miners de Sussex County durant les plus récentes séries éliminatoires. Molleken occupera l’un des quatre casiers de vétéran.

«Il veut être utilisé et être important. Je lui ai dit qu’il va lancer quand ce sera serré en fin de match. On verra en temps et lieu, mais ça se peut bien qu’il hérite de ce poste [de “closer”]. Des gars comme lui dans des situations stressantes réussissent à relaxer tout le monde. Il va aider les jeunes et prendre beaucoup de pression sur ses épaules», a souligné l’instructeur-chef, de retour depuis quelques semaines d’un trekking au Maroc qui a permis d’amasser 30 000$ pour la Fondation des Capitales. Ce dernier a aussi tendu quelques perches à d’autres joueurs sans contrat.

L’oncle du nouveau joueur, Lorne Molleken, a brièvement dirigé les Blackhawks de Chicago dans la LNH durant les saisons 1998-1999 et 1999-2000 pour un total de 47 matchs.