/weekend
Navigation

Débat sur la diversité

Débat sur la diversité
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

On assistera à un véritable débat sur les accommodements raisonnables dans un théâtre documentaire présenté à l’Espace GO. Diversité culturelle, féminisme, port de signes religieux, xénophobie, immigration et politique seront les thèmes abordés dans cette pièce coup-de-poing racontée par quatre femmes.

C’est la compagnie Porte Parole spécialisée dans le théâtre documentaire, qui s’est notamment fait connaître avec les pièces J’aime Hydro et Fredy, qui a choisi cette fois de donner la parole à des femmes afin de débattre sur des sujets chauds dont les accommodements raisonnables, le féminisme, le port de signes religieux et l’immigration.

Pour réaliser ce projet, on a réuni quatre femmes aux idéaux sociaux, politiques et religieux différents afin de débattre de différents sujets qui polarisent notre société. Les auteurs ont recueilli leurs propos et ont bâti la pièce, L’assemblée à partir de leurs dires.

« Ce ne sont pas nos opinions ou nos positions politiques », insiste la comédienne Pascale Buissière qui incarne Isabelle une économiste française, née au Québec, qui a enseigné au HEC. « Isabelle a un désir d’ouverture et de sincérité dans cette conversation », précise-t-elle.

Parmi les autres femmes, on compte Josée, interprétée par Amélie Grenier, une Québécoise de la Beauce militante ex-membre de La Meute et vidéoblogueuse. « Elle travaille pour sauvegarder son patrimoine », ajoute Pascale Buissières. Aux côtés de ces deux femmes, on retrouvera une Libanaise qui est aussi née au Québec, ainsi qu’une Égyptienne de confession musulmane qui est une femme voilée. « Ce qui est intéressant dans la pièce c’est que chacune des femmes défend des positions légitimes », fait remarquer la comédienne.

L’identité

Outre la religion et la politique, il sera aussi question d’identité. « À partir de quel moment on est considéré Québécois de souche ? » questionne la comédienne. « Est-ce à partir du moment où les parents sont nés au Québec ? »

En ce qui a trait au féminisme, même si le débat se fait entre quatre femmes, on verra qu’il n’est pas perçu de la même façon.

« Il n’y a rien de simple dans ce débat. », concède Pascale Buissières. « On est sur le ton de la conversation entre femmes, il y a quelque chose d’un peu chaotique dans l’exercice. »

L’assemblée

Auteurs : Alex Ivanovici, Annabel Soutar, Brett Watson

Mise en scène : Chris Abraham

Distribution: Pascale Bussières, Amélie Grenier, Nora Guerch et Christina Tannous

Du 13 novembre au 2 décembre (version française)

Au Théâtre Espace GO

(Version anglaise : du 10 au 17 novembre)