/entertainment
Navigation

Retrouvailles pour Muse et ses fans

Après un passage fort remarqué en 2016, le trio britannique jouera au Centre Vidéotron le 31 mars

Muse avait fait un tabac lors de son passage au Centre Vidéotron en janvier 2016.
Photo d'archives, Daniel Mallard Muse avait fait un tabac lors de son passage au Centre Vidéotron en janvier 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Sortez vos bouchons d’oreilles et ouvrez grand vos yeux : Muse sera de retour à Québec au printemps.

Le trio britannique, devenu au fil des ans un habitué de la capitale, posera son attirail futuriste au Centre Vidéotron, le 31 mars prochain, le lendemain de l’arrêt montréalais, au Centre Bell, de la tournée Simulation Theory, du nom de l’album qui paraîtra le 9 novembre prochain.

Comme on a pu le constater à chacune de ses visites en amphithéâtre à Québec (deux fois au Colisée en 2010 et 2013, puis un programme double au Centre Vidéotron en janvier 2016), Muse ne voyage jamais léger. Le groupe, formé de Matt Bellamy, Chris Wolstenholme et Dominic Howard, est réputé pour ses mises en scène élaborées, innovantes et visuellement flamboyantes.

Seule exception, son passage sur les plaines d’Abraham, lors du Festival d’été 2017, dans une version dépouillée de tout artifice.

Les pyramides ?

Comment Simulation Theory prendra-t-il vie sur scène ? Pour le moment, le groupe n’a pas donné d’indices sur ses intentions. On devine cependant, en regardant les lunettes de type science-fiction que les musiciens arborent sur leurs récentes photos promotionnelles, que Muse a encore quelques trouvailles dans son chapeau.

Dans une entrevue récente au Times, Matt Bellamy a même réaffirmé son sens de la démesure quand il a déclaré qu’il souhaite jouer un jour aux pyramides d’Égypte.

Mélange des genres

Quant à la direction artistique de l’album qui suit Drones, paru en 2015, les fans peuvent déjà s’en faire une bonne idée puisque pas moins de cinq chansons sont disponibles en ligne.

Le premier extrait, Dig Down, remonte même à mai 2017.

Constat : les mélodies épiques demeurent la norme chez Muse, à l’exception notable de Something Human, dont la douceur contraste avec la puissance habituelle du groupe.

« On mélange les genres et les époques », a dit Matt Bellamy à propos des nouvelles chansons du groupe dans une entrevue accordée au NME, avant la parution de Thought Contagion, plus tôt cette année.


La mise en vente des billets se fera le 16 novembre. Mais les adeptes du groupe qui auront précommandé l’album par le biais du site web de Muse pourront se servir avant tout le monde, le 13 novembre.