/sports/hockey/canadiens
Navigation

Pas de coup de fil à Scherbak

Kenny Agostino disputera jeudi soir un premier match dans la LNH depuis le 30 octobre 2017.
Photo d'archives, PIerre-Paul Poulin Kenny Agostino disputera jeudi soir un premier match dans la LNH depuis le 30 octobre 2017.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a annoncé en début de soirée mercredi le rappel de Kenny Agostino.

Auteur d’une récolte de quatre buts et six passes en 12 matchs avec le Rocket de Laval depuis le début de la campagne, Agostino a disputé 22 joutes dans la LNH.

Il s’agira jeudi soir de sa première rencontre dans le circuit Bettman depuis le 30 octobre 2017. Il portait alors les couleurs des Bruins de Boston.

Ce coup de fil à l’Américain de 26 ans signifie deux choses. D’abord, il indique que ni Tomas Plekanec, ni Paul Byron, ni Joel Armia ne seront en mesure d’affronter les Sabres.

Victime d’une collision genou contre genou avec Brandon Smith, des Rangers, mardi soir, le Finlandais n’est pas revenu dans la rencontre. Le Canadien n’a pas donné de détail sur la condition de son attaquant.

Scherbak timide

Le rappel d’Agostino, meilleur pointeur du Rocket depuis le début de la campagne, signifie également que Nikita Scherbak n’a pas démontré qu’il est prêt à revenir avec le grand club.

En trois rencontres à Laval (avant celle de mercredi soir), le Russe n’a récolté aucun point en plus de présenter un différentiel de -2. À sa défense, notons que Scherbak a été affaibli par un virus au cours du week-end.

Puisque Scherbak a été cédé dans la Ligue américaine à des fins de remise en forme, son séjour à Laval ne peut excéder 14 jours. Voilà maintenant une semaine qu’il s’y trouve (31 octobre).

Quant à Michael McCarron, il a raté les matchs de samedi et de mercredi soir en raison d’une blessure au haut du corps.

Pominville dominant

Avant la visite tant attendue de Max Pacioretty, samedi, le Canadien accueillera jeudi soir les Sabres.

Depuis le passage du Tricolore à Buffalo, le 25 octobre, la troupe de Phil Housley a maintenu un dossier de 2-2-1. On retiendra surtout leur victoire de 9 à 2 contre les Sénateurs, samedi dernier.

Le trio composé de Jason Pominville (4 buts), Jeff Skinner (4) et Jack Eichel (1) est toujours aussi productif. Au cours des cinq dernières rencontres, cette unité a inscrit neuf des 17 buts (52,9 %) de l’équipe.

Au rythme actuel, le Repentignois pourrait atteindre le plateau des 30 buts pour la première fois depuis la saison 2013-2014.