/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar amorce son séjour en Abitibi du mauvais pied

Les Huskies ont le dessus 4-2 sur Baie-Comeau

Nathan Légaré a marqué le deuxième but des siens, permettant du même coup au Drakkar de rétrécir l’écart à deux buts en troisième période.
Photo d’archives, Simon Clark Nathan Légaré a marqué le deuxième but des siens, permettant du même coup au Drakkar de rétrécir l’écart à deux buts en troisième période.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau a amorcé son périple en Abitibi sur une mauvaise note, jeudi soir, quand il s’est incliné par le pointage de 4-2 devant les Huskies de Rouyn-Noranda.

Impliqués dans le premier match d’une série de trois en trois soirs dans l’ouest de la province, les Nord-Côtiers n’ont pas été en mesure de stopper les meneurs du classement général, victorieux dans un cinquième match consécutif.

Même s’ils ont dominé 14-10 au chapitre des tirs au but en première période, les visiteurs ont retraité au vestiaire avec un recul de 2-0 à la suite des buts d’Alex Beaucage (en avantage numérique) et du Tchèque Jakub Lauko.

Les membres de l’équipage sont parvenus à réduire l’écart à un but grâce au premier filet de la saison du défenseur Yan Aucoin, mais les locaux ont vite répliqué, 19 secondes plus tard, avec le 11e but de la campagne du Slovaque Patrik Hrehorcak.

L’attaquant Vincent Marleau a ensuite porté un dur coup à l’ennemi en triplant l’avance des siens, en fin de deuxième période, avec un tir précis qui a surpris le gardien du Drakkar, Justin Blanchette.

Du « bagage dans le pack sac »

Malgré le recul de trois buts, les hommes de Martin Bernard n’ont pas baissé les bras et ont amorcé le troisième tiers en force avec le 11e filet de l’attaquant Nathan Légaré. Une mauvaise punition des vikings du navire a toutefois permis aux Huskies de stopper la menace.

« Les joueurs ont débuté la partie en force et se sont bien comportés malgré le recul de deux buts. Des mauvaises décisions dans la gestion du match ont toutefois fait la différence et c’est du bagage qui entre dans le pack sac », a imagé Martin Bernard en faisant notamment référence au troisième but des vainqueurs.

En bref

Victime d’une deuxième défaite d’affilée pour la première fois de la saison, le Drakkar, qui a tiré 35 fois en direction du gardien de but Samuel Harvey, tentera de rebondir, ce soir, alors qu’il rendra visite aux Foreurs de Val-d’Or au centre Air Creebek.