/finance/business
Navigation

Retour des profits pour Pages Jaunes

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Malgré un recul marqué de ses revenus, Pages Jaunes a renversé la vapeur en faisant des profits au troisième trimestre.

L’entreprise montréalaise dorénavant spécialisée en médias numériques et en solutions marketing a engrangé des profits de 27,1 millions $ pour la période de trois mois qui s’est terminée le 30 septembre dernier, tandis qu’elle avait enregistré une perte de 7,1 millions $ au même moment l’an dernier.

Cette hausse du bénéfice net de 34 millions $ se traduit par un bénéfice dilué de 0,89$ par action au dernier trimestre par rapport à une perte de 0,27$ par action il y a un an.

«Nous continuons d’harmoniser nos dépenses et nos produits et de jeter les bases d’une croissance rentable, en cédant des entreprises et en éliminant des produits qui n’étaient pas rentables ou synergiques, afin de nous permettre de nous concentrer sur la création de valeur à long terme et sur la croissance», a mentionné David A. Eckert, président et chef de la direction de Pages Jaunes, par communiqué, jeudi.

La compagnie a aussi souligné qu’elle compte débourser 115,4 millions $ afin de racheter des billets garantis de premier rang.

En raison de la vente d’actifs, dont DuProprio/ComFree et RedFlagDeals.com, Pages Jaunes a vu ses revenus fondre de 25,9% au dernier trimestre par rapport à période correspondante l’an dernier. Ils ont diminué de 45,5 millions $ pour se chiffrer à 130,2 millions $ contre 175,7 millions au troisième trimestre 2016.