/sports/hockey
Navigation

Sabres de Buffalo: Scandella comble son entraîneur

Efficace tant dans son territoire que dans la relance de l’attaque, Marco Scandella a rapidement gagné la confiance de son entraîneur avec les Sabres.
Photo Ben Pelosse Efficace tant dans son territoire que dans la relance de l’attaque, Marco Scandella a rapidement gagné la confiance de son entraîneur avec les Sabres.

Coup d'oeil sur cet article

Quand il est question de la brigade défensive des Sabres, on pense immanquablement aux deux Rasmus. Mais derrière Ristolainen et Dahlin, Marco Scandella rend de fiers services à son équipe.

« Il est excellent. Spécialement depuis les cinq derniers matchs, a lancé Phil Housley au terme de l’entraînement matinal des siens, hier. Il est très combatif et intense dans les batailles pour la rondelle dans notre territoire. »

Lorsqu’ils ont fait l’acquisition du défenseur, en même temps que Jason Pominville, en provenance du Minnesota, les Sabres voyaient en lui un arrière fiable défensivement. Ils ne se sont pas trompés.

Défenseur le plus utilisé de son équipe après Ristolainen, le Montréalais n’a causé que cinq revirements (avant la rencontre de jeudi) lorsque sa formation évolue à forces égales. Il a également bloqué 15 tirs.

Cela dit, Scandella fait plus que répondre aux attentes placées en lui.

« Il se porte davantage en attaque. Il possède l’un des tirs les plus puissants chez nos défenseurs. D’ailleurs, on aimerait qu’il l’utilise plus souvent », a soutenu son entraîneur.

Nouveau partenaire

Après sept rencontres à la gauche de Ristolainen, l’arrière de 28 ans a été jumelé à Zach Bogosian.

« Ce sont deux droitiers. Ils jouent aussi bien l’un que l’autre. Ce sont deux vétérans, donc c’est facile de jouer avec eux. Sur la glace, ils parlent beaucoup », a déclaré Scandella, choix de deuxième tour du Wild en 2008.

Si le principal intéressé n’a remarqué aucune différence entre ses deux partenaires de jeu, Housley, lui, y voit un duo plus solide.

« Zach et lui se complètent très bien. Ils jouent des minutes difficiles contre de la grosse compétition. On se fie beaucoup à eux en zone défensive », a-t-il expliqué.

« J’aime la façon dont ils distribuent la rondelle. Particulièrement lors des relances. Ils s’échangent la rondelle rapidement avant de relancer l’attaque. Même dans nos sorties de zone, ils trouvent un moyen de faufiler la rondelle. Ce sont deux joueurs expérimentés sur lesquels nous comptons beaucoup », a-t-il ajouté.