/news/health
Navigation

[VIDÉO] Voici l’Ozempic, un médicament qui coupe la faim

Coup d'oeil sur cet article

Un médicament qui coupe la faim vient de faire son entrée sur le marché et les médecins commencent à le prescrire au Québec, où 50 % de la population a un surplus de poids. L'Ozempic agit sur le métabolisme pour diminuer l'appétit.

«J'ai des résultats spectaculaires avec un patient qui a tout fait pour perdre du poids et n'y arrivait pas. Il pesait 323 lb et il est rendu à plus de 50 lb perdues depuis quelques mois», a mentionné le Dr Christian Fortin de Médic Axion.

Il y a deux ans, le Saxenda avait fait son apparition, une injection qui devait se faire une fois par jour.

L'Ozempic est similaire, mais plus facile d'utilisation: une seule injection par semaine au lieu d’une par jour.

«Présentement, c'est accepté au Canada pour le diabète, mais on sait que c'est efficace aussi pour la perte de poids», a ajouté le Dr Fortin.

L'Ozempic peut causer des effets secondaires non négligeables: nausée et constipation. Certaines personnes peuvent aussi ne pas le tolérer.

«Il ne faut pas le voir comme un médicament miracle, mais comme une option avant la chirurgie bariatrique», a insisté le médecin de famille, qui soutient que les gens doivent d'abord changer leurs habitudes de vie, mieux manger et faire de l'exercice. Si rien ne bouge sur la balance, ça peut être un traitement possible.

L'Ozempic peut coûter jusqu'à 450 $ par mois.