/news/provincial
Navigation

Chapelle ardente pour Bernard Landry: la manif contre le 3e lien ne sera plus devant l'Assemblée nationale

Coup d'oeil sur cet article

Les organisateurs de la manifestation contre le troisième lien choisissent un autre lieu de rassemblement, afin de ne pas porter ombrage à la chapelle ardente qui, samedi, honorera l’ex-premier ministre Bernard Landry.

Les manifestants se rassembleront finalement au parc de la Francophonie, à environ 350 mètres du point de rencontre initialement choisi, devant la fontaine de Tourny, ont annoncé les organisateurs sur la page Facebook de l’événement.

«Nous nous excusons pour cette modification, qui nous semble essentielle en raison de la tenue d'une chapelle ardente en l'honneur de Bernard Landry à l'Assemblée nationale la journée même», ont fait savoir les responsables.

«Nous en profitons pour exprimer nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt premier ministre. Nous nous assurerons de lui rendre hommage lors des discours qui précéderont notre événement», ont-ils aussi écrit.

Plusieurs participants avaient suggéré de déplacer la manifestation, et même d'en changer la date, après que le gouvernement Legault eut annoncé que la dépouille de M. Landry, décédé mardi à l’âge de 81 ans, serait exposée de 10 h à 18 h le même jour au Salon rouge du parlement.

Encore jeudi, la Coalition régionale des associations étudiantes de la Capitale-Nationale ne prévoyait pas apporter de changement à la manifestation de samedi.

«C’est une manifestation pacifique qui vise à sensibiliser les gens et à les informer. Pour nous, ce n’est pas incompatible [...] On porte énormément de respect à M. Landry», avait indiqué une porte-parole du groupe, Noémie Veilleux, coordonnatrice aux affaires externes de l’Association étudiante du Cégep de Sainte-Foy (AÉCSF).

La manifestation contre le troisième lien, annoncée il y a environ un mois, débutera à 13 h 30 et se terminera à 16 h 30.

Selon l'itinéraire que les organisateurs ont diffusé il y a quelques jours et qui a été transmis aux policiers, les manifestants marcheront sur la colline Parlementaire en empruntant notamment la Grande Allée, l’avenue Cartier et le boulevard René-Lévesque.