/sports/hockey
Navigation

Chad Johnson: la solution pour les Blues?

St Louis Blues v Dallas Stars
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

En réalisant un blanchissage vendredi contre les Sharks de San Jose, Chad Johnson a-t-il ravi le poste de gardien de but numéro un à Jake Allen chez les Blues de St.Louis? L’entraîneur-chef Mike Yeo n’avait que de bons mots pour son gardien, après l’affrontement contre les «Requins».

«Chad a été bon, nous n’allions pas avoir un match sans donner de chances de marquer, spécialement contre une telle équipe», a-t-il déclaré au site de la Ligue nationale de hockey (LNH). «Nous avons donné des chances et je l’ai trouvé fort. Ils [les Sharks] ont envoyé beaucoup de rondelles au filet et il a fait un très bon travail pour contrôler les rebonds.»

Il s’agissait du deuxième départ consécutif du vétéran de 32 ans, lui qui a gardé la cage des Blues à cinq occasions cette saison, dont trois fois comme partant. Johnson a maintenu une fiche de 3-2-0, une moyenne de buts accordés de 1,83 et un taux d’efficacité de ,941.

À l’inverse, Allen éprouve des difficultés, comme le démontre sa fiche de 4-3-3. En 11 départs, il conserve une moyenne de buts encaissés de 3,99 et un taux d’efficacité de ,879. L’ancien du Junior de Montréal, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, connaît son pire début de saison en six campagnes dans le circuit Bettman.

Du côté de Johnson, il ne veut pas se mettre de pression et continuer de livrer la marchandise.

«Je ne pense pas vraiment au fait d’être partant ou pas», a révélé celui qui a porté les couleurs de sept formations de la LNH en neuf saisons. «J’essaye juste de me sentir de la même façon ou de ne rien ressentir. Je fais seulement jouer. Je travaille fort et je suis concentré sur le moment présent. Ce qui arrive en fin de compte est le résultat de ma préparation.»

Cette mentalité lui a bien servi, considérant qu’il n’a pas permis de but sur les 58 derniers tirs qu’il a reçus.