/sports/racing
Navigation

Le Rouge et Or écrit une page d’histoire

L’équipe féminine remporte l’or aux championnats canadiens à Kingston

Rouge et Or cross-country féminin
Photo courtoisie Les filles du Rouge et Or ont célébré leur bannière de championnes hier à Kingston.

Coup d'oeil sur cet article

La troupe féminine de cross-country du Rouge et Or de l’Université Laval fondait de grands espoirs en se pointant à Kingston pour les championnats canadiens, et elle a mis le point d’exclamation à une saison de rêve en écrivant une page d’histoire.

Le Rouge et Or est devenu le premier programme féminin du RSÉQ à décrocher la médaille d’or à cette compétition nationale en devançant Queen’s et Guelph au classement général grâce aux podiums individuels d’Aurélie Dubé-Lavoie (2e) et de Catherine Beauchemin (3e). Et la victoire revêtait un caractère encore plus spécial, car elle est survenue sur les terres de Queen’s, placée favorite pour l’emporter.

« Je suis vraiment fier de toute l’équipe. On a beaucoup progressé dans les dernières années chez les filles. Je suis fier de tout le chemin parcouru. On ne l’a pas eu facile. Queen’s avait une très bonne équipe, ils étaient chez eux sur leur parcours et il a fallu livrer toute une performance.

« On savait que ça pouvait aller d’un côté comme de l’autre. On avait quatre athlètes de niveau exceptionnel, mais elles sont jeunes dans leur parcours universitaire. On préférait aller chercher le titre au moment où tout le monde était en forme », a réagi au bout du fil l’entraîneur Félix-Antoine Lapointe, qui prévoyait célébrer en compagnie de ses athlètes avec « une bouteille de champagne ou deux » !

Positif pour le futur

Le quatuor étoile était complété par Anne-Marie Comeau et Jessy Lacourse, qui ont respectivement terminé sixième et septième. Les deux médaillées ont effectué une remontée avec quelques kilomètres à parcourir pour se hisser sur le podium.

Lapointe espère que ce premier sacre de la part d’une équipe du Québec pavera la voie à d’autres réussites du genre lors des prochaines années.

« Historiquement, les programmes ontariens sont forts parce qu’ils ont un plus gros bassin d’athlètes. Il y a une culture présente en Ontario en cross-country et en athlétisme. Ça montre qu’on peut avoir du succès nous aussi quand on a des athlètes talentueuses, et j’espère continuer à montrer à tout le monde qu’on peut avoir du succès au niveau national », a souligné le pilote du Rouge et Or, qui a encensé aussi la cinquième position de McGill.

Chez les hommes, les Lavallois ont pris le quatrième rang, une légère déception aux yeux de l’entraîneur-chef. Il s’agissait de la première course en sept ans où le Rouge et Or était exclu du podium par équipe. Jean-Simon Desgagnés a fini à moins d’une seconde du vainqueur pour obtenir l’argent.