/slsj
Navigation

Retour en prison pour le pédophile Michel Fradette

Retour en prison pour le pédophile Michel Fradette
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY – Le pédophile Michel Fradette n'a pas respecté ses conditions de surveillance et est de retour derrière les barreaux.

En octobre 2006, Fradette s'était introduit en pleine nuit dans une résidence d'Alma, au Lac-Saint-Jean. Il avait fait irruption dans la chambre d'une fillette de 9 ans, puis l'avait enlevée et emmenée chez lui avant de l'agresser sexuellement. Il avait écopé d'une sentence de 11 ans de pénitencier pour ces crimes.

Lors de son procès, il avait aussi reconnu avoir agressé et violenté cinq adolescentes entre 1997 et 2002.

Remis en liberté en 2017, Fradette devait se soumettre à une ordonnance de surveillance puisqu'il avait été déclaré délinquant à contrôler pour une période de 10 ans.

Or, lorsque les autorités l'ont visité dans les derniers mois, l'homme de 39 ans a été surpris en flagrant délit. Il était en possession d'appareils électroniques permettant un accès non surveillé à internet alors que cela lui était strictement interdit.

Selon le rapport de la Commission des libérations conditionnelles, Michel Fradette aurait vraisemblablement consommé du matériel pornographique. Il était en train de se masturber lorsque l'agente a frappé chez lui.

Il a aussi admis avoir consommé du haschisch. «Vos bris de conditions et votre retour dans votre cycle de délinquance amènent la Commission à évaluer ce risque [de récidive] comme très élevé.»

«Aucun programme de surveillance ne peut adéquatement protéger la société.»

Fradette s'est donc de nouveau retrouvé devant la justice. Deux chefs d'accusation ont été portés contre lui.

Il a plaidé coupable le 22 octobre dernier. Le prédateur sexuel a repris le chemin de la prison pour les cinq prochains mois.