/news/provincial
Navigation

Intersection Robert-Bourassa et Lebourgneuf: Équipe Labeaume préconise un tunnel de 40 à 50 millions $

Intersection Robert-Bourassa et Lebourgneuf: Équipe Labeaume préconise un tunnel de 40 à 50 millions $
Photo d'archives, Simon Clark/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Pour régler le problème criant de la congestion routière dans le secteur, Équipe Labeaume préconise la construction d’un tunnel de 40 à 50 millions $ à l’intersection de l’autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf.

Le parti du maire de Québec veut que le gouvernement du Québec paie intégralement la facture, a soutenu M. Labeaume. Son point de presse de lundi était organisé dans le cadre de la campagne pour l’élection d’un conseiller municipal dans Neufchâtel-Lebourgneuf.

L’intense développement immobilier dans le secteur a fait en sorte que les débits attendus pour 2021 ont déjà été dépassés dès 2018, a fait savoir le maire de Québec.

« Poids politique »

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a déjà commandé une étude d’opportunité, qui doit être complétée à la fin 2019, sur cet enjeu. M. Labeaume a promis de mettre tout son « poids politique » pour que la solution du tunnel soit retenue. « C’est important que nous fassions valoir au MTQ que c’est la meilleure solution pour améliorer le quotidien des automobilistes et augmenter la rapidité du transport en commun », a soutenu le maire de Québec.

L’augmentation de la vitesse de 50 à 70 km/h sur le boulevard Robert-Bourassa, tel que préconisé par Québec 21, ne fait pas partie des plans de M. Labeaume. « La vitesse sur une voie embourbée, ça ne donne rien. On va juste arriver plus vite à la prochaine lumière », a-t-il assuré.

Appelé à réagir, Jean-François Gosselin a estimé que le maire fait fausse route. Le chef de Québec 21 croit que la solution est d’ajouter une voie sur Robert-Bourassa, comme le propose son candidat.

- Avec la collaboration de Stéphanie Martin