/news/provincial
Navigation

Le tunnel au cœur du débat électoral

Les candidats à l’élection partielle de Neufchâtel-Lebourgneuf ont croisé le fer

Débat électoral pour le scrutin municipal partiel dans Neufchâtel-Lebourgneuf. De gauche à droite, on reconnaît Dominique Turgeon (Équipe Labeaume), Patrick Paquet (Québec 21) et Daniel Brisson (Alliance citoyenne de Québec).
Photo Taïeb Moalla Débat électoral pour le scrutin municipal partiel dans Neufchâtel-Lebourgneuf. De gauche à droite, on reconnaît Dominique Turgeon (Équipe Labeaume), Patrick Paquet (Québec 21) et Daniel Brisson (Alliance citoyenne de Québec).

Coup d'oeil sur cet article

Le tunnel de 40 à 50 millions $, proposé par Équipe Labeaume (ÉL) à l’intersection de l’autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf, a été au cœur du débat électoral pour le scrutin partiel du 9 décembre dans Neufchâtel-Lebourgneuf.

Dominique Turgeon (ÉL), Patrick Paquet (Québec 21) et Daniel Brisson de l’Action citoyenne de Québec (ACQ) ont croisé le fer pendant une heure mardi, lors d’une joute organisée par Axe Lebourgneuf, un regroupement de gens d’affaires.

« Ça prend une troisième voie à l’est et une troisième voie à l’ouest (sur le boulevard Robert-Bourassa) pour désengorger l’entrée et la sortie des quartiers résidentiels. [Le tunnel], c’est la pire chose qu’on peut faire. On va créer un monstre », a lancé M. Paquet. Ce dernier a laissé entendre que la Ville devra probablement mettre la main à la poche dans ce dossier, même si le maire a indiqué que la facture devra être intégralement payée par le gouvernement du Québec.

Daniel Brisson, de l’ACQ, a également ironisé au sujet de ce tunnel en soutenant qu’il « ne sait pas si la CAQ est au courant [qu’elle doit le financer] ». D’après lui, l’infrastructure « ne répond pas aux besoins du secteur ».

Commerçants heureux

Raisonnement diamétralement opposé du côté de Dominique Turgeon. La candidate d’ÉL a signalé que l’engagement pris mardi par son parti a énormément réjoui les résidents et les commerçants du secteur. Un des commerçants lui aurait même confié qu’il a décidé de ne plus vendre son lieu d’affaires à la suite de l’annonce, a-t-elle révélé.

Le tunnel préconisé par ÉL ressemblerait à celui qui se trouve déjà sur cette même autoroute Robert-Bourassa, un peu plus au sud, à l’approche de l’Université Laval, entre les chemins Sainte-Foy et des Quatre-Bourgeois.

Taxes commerciales

Le débat s’est animé lorsqu’il a été question de la taxation commerciale. Le candidat de Québec 21 a réitéré la position de son parti qui prône un gel de ces taxes, car « les commerçants sont pris à la gorge ». Dominique Turgeon d’ÉL a plutôt insisté sur « l’économie de Québec [qui] tourne à plein régime » et sur le fait que l’administration municipale s’est engagée à limiter la hausse des taxes commerciales au niveau de l’inflation pour le reste de l’actuel mandat. Elle a également rappelé que les taxes résidentielles ont été gelées en 2017 et en 2018.

De son côté, le candidat Brisson, de l’ACQ, a plutôt prôné une baisse des taxes commerciales de 4 % sur deux ans.