/opinion/columnists
Navigation

Les Predators ménagent Rinne

Les Predators ménagent Rinne
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le premier quart de saison est joué et le titulaire du trophée Vézina, Pekka Rinne, des Predators de Nashville, est en feu. Une question, cependant. Jouera-t-il assez de matchs pour conserver son trophée ?

Rinne, qui occupe la tête de notre classement hebdomadaire, a fait preuve d’une belle constance dans ses 12 sorties, livrant neuf performances de qualité (avec un taux d’efficacité de ,900 ou plus), dont deux jeux blancs, trois matchs d’un seul but et quatre matchs de deux buts. Contrairement à la majorité des gardiens de la ligue, il ne s’est pas encore fait défoncer. Ses trois matchs de trois buts ont été ses pires soirées.

Cette constance se reflète dans son superbe taux d’efficacité de ,942 et sa minuscule moyenne de buts alloués de 1,69, pour une fiche de 8-2-1. C’est quand même quatre victoires de moins que Frederik Andersen, des Maple Leafs de Toronto, et à ce rythme, Andersen terminerait la saison avec 12 à 16 de victoires de plus que Rinne. C’est beaucoup.

L’objectif avoué dans la capitale du country est d’y apporter la coupe Stanley. On ménage donc le Finlandais de 36 ans au profit de son partenaire et compatriote Juuse Saros, qui a obtenu neuf départs jusqu’ici. À ce rythme, Rinne n’atteindra pas les 50 matchs.

Le directeur général des Predators, David Poile, et l’entraîneur, Peter Laviolette, veulent un Rinne au sommet de sa forme au printemps 2019. Et Saros pourra les dépanner au besoin, un peu comme Scott Darling, des Blackhawks de Chicago, l’avait fait contre eux au printemps 2015.

Corey Crawford avait éprouvé des ennuis et Darling avait battu les Predators trois fois. Crawford a fait le reste, les menant jusqu’à la coupe Stanley.

Vasilevskiy et Hellebuyck

Dommage qu’Andrei Vasilevskiy ait le pied gauche fracturé. Le gardien du Lightning connaissait un autre excellent début de saison. L’autre finaliste au trophée Vézina, Connor Hellebuyck, a connu un début de saison ordinaire, mais il se replace.

Price dans le Top 30

Après ses récents exploits, Carey Price est de retour dans notre top 30, soit au 28e rang. Il a alloué neuf buts sur 108 tirs à ses trois derniers matchs, dont cinq aux Capitals. Techniquement, il n’y a eu aucun véritable mauvais but même si le but vainqueur de Lars Eller, lundi, était douteux.

Price a affirmé qu’Eller avait raté son tir et comme un gardien a rarement plus d’un tiers de seconde pour réagir, c’est assez pour le surprendre. Le seul but jugé impossible à arrêter dans les neuf derniers fut le premier du doublé de Matthew Tkachuk, jeudi, à Calgary.

Un véritable bijou. Un tir du côté du bloqueur qui a pris Price à contrepied. La rondelle est passée derrière le joueur écran, Elias Lindholm, presque à la hauteur des épaules. D’aucune façon Price ne pouvait suivre la rondelle en continu sur ce jeu. Des 46 buts qu’il a accordés cette saison, il y a donc eu quatre cadeaux, 16 buts impossibles à arrêter et 26 buts de difficulté variable entre très difficile et moyennement difficile.

L’écart de Hutton

Carter Hutton, des Sabres de Buffalo, est l’un des gardiens les plus spectaculaires de la LNH et il devrait être à l’œuvre, vendredi contre le Canadien. Il semble avoir inventé un nouveau geste, qu’on pourrait appeler le haut écart. Au terme d’une glissade sur les genoux du côté du bâton, il lève la jambe droite et allonge le bras pour pratiquement bloquer tout le haut du filet. Ingénieux, mais aussi douloureux. On ne voit ce geste que du côté de la mitaine.

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Pekka Rinne NSH 10321
2 Frederik Andersen TOR 10318
3 Jaroslav Halak BOS 10274
4 John Gibson ANA 10272
5 Andrei Vasilevskiy TBL 10191
6 Devan Dubnyk MIN 10189
7 Semyon Varlamov COL 10168
8 Jimmy Howard DET 10162
9 Thomas Greiss NYI 10159
10 David Rittich CGY 10156
11 Ben Bishop DAL 10145
12 Henrik Lundqvist NYR 10143
13 Antti Raanta ARI 10138
14 Casey DeSmith PIT 10127
15 Corey Crawford CHI 10126
16 Jack Campbell LAK 10120
17 Carter Hutton BUF 10100
18 Keith Kinkaid NJD 10095
19 Connor Hellebuyck WPG 10059
20 Sergei Bobrovsky CBJ 10052
21 Darcy Kuemper ARI 10047
22 Craig Anderson OTT 10026
23 Robin Lehner NYI 10025
24 Brian Elliott PHI 10000
25 Braden Holtby WSH 9971
26 Tuukka Rask BOS 9968
27 Marc-Andre Fleury VEG 9919
28 Carey Price MTL 9913
29 Jacob Markstrom VAN 9909
30 Juuse Saros NSH 9883
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.