/entertainment/comedy
Navigation

#MoiAussi: Mario Jean rira des hommes qui ne respectent pas le consentement

L’humoriste revient avec un 6e spectacle intitulé Aller de l’avant

#MoiAussi: Mario Jean rira des hommes qui ne respectent pas le consentement
Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Coup d'oeil sur cet article

Le mouvement #moiaussi de l’automne dernier a « frappé en pleine face » Mario Jean, qui a décidé de faire un numéro sur le consentement sexuel dans son prochain spectacle, a appris Le Journal. « Je ne pensais pas qu’il y en avait autant [des cas d’inconduite sexuelle dans la société]. J’étais vraiment innocent », admet l’humoriste.  

 Mario Jean trouvait important d’inclure un numéro sur le consentement dans son sixième one-man-show, intitulé Aller de l’avant, qui sera lancé cet hiver.  

 « Ce qui est arrivé l’automne dernier, ça nous a fait réfléchir tout le monde, dit-il. Je trouve que c’est inacceptable de transcender le consentement de quelqu’un. Je savais qu’il y avait des machos, mais d’apprendre qu’il y en a autant qui manquent de respect envers les femmes, ça m’a frappé en pleine face. »  

 La femme de l’humoriste, Nathalie, l’a aussi fait réfléchir sur le sujet. « Elle m’a dit que les mieux placés pour en parler, ce sont les gars. Si on en parle entre nous et qu’on se dit que tel commentaire ou agissement n’a pas sa place, ça peut avoir encore plus de poids qu’un mouvement féministe ».  

 Dans son spectacle, Mario Jean tournera la situation au ridicule en se moquant des dick pics (photos de sexe masculin) que certains hommes envoient à des femmes par message texte. « C’est un phénomène que je trouve particulier. Je le compare à ma génération en me demandant ce que ç’aurait pris pour que j’envoie une photo de mon pénis à une fille pour la séduire ».  

 Loin des controverses  

 Préférant se tenir loin des controverses, Mario Jean a été peu bavard lorsque le scandale impliquant Gilbert Rozon a éclaté l’automne dernier et que l’avenir de Juste pour rire était en danger. Il n’a pas tenu à s’impliquer dans le nouveau Grand Montréal comédie fest lancé par des humoristes en réaction au scandale.  

 « Je ne croyais pas à la pertinence de lancer un autre festival d’humour à Montréal, dit-il. Je voulais savoir pourquoi ça allait se faire. Était-ce pour se venger ? Je ne pense pas que ça répondait à un besoin ».  

 Ces dernières années, Mario Jean a rarement participé au festival Juste pour rire. « J’y suis allé pour le gala des Denis Drolet et Dominic et Martin [en 2016]. J’ai trouvé l’ambiance du gala plate ! Avant, il y avait une frénésie à Juste pour rire, une camaraderie. Là, on dirait qu’ils viennent puncher pour la télé, avec deux galas dans la même soirée ».   

 Notre entrevue complète avec Mario Jean sera publiée dans le cahier week-end de samedi. Le spectacle Aller de l’avant sera présenté à la Salle Albert-Rousseau­­­ de Québec, le 4 avril, et au Théâtre St-Denis de Montréal, le 17 avril. Pour toutes les dates : mariojean.com.