/entertainment/comedy
Navigation

Mike Ward a déjà profité de la protection des Hells Angels

Coup d'oeil sur cet article

 De passage à Los Angeles pour participer au balado de Joe Rogan, Mike Ward a avoué que les Hells Angels l'avaient protégé d'une menace certaine, quelques semaines après qu'il eut fait un lien entre Revenu Québec et la disparition de Cédrika Provencher pendant un spectacle.

 En 2008, l'humoriste controversé avait lancé la blague suivante pendant un spectacle de Juste pour rire: «Tu dois huit piastres à Revenu Québec et ils vont kidnapper tes enfants. Ce sont eux qui ont Cédrika!» 

 Ward dit avoir reçu des menaces de mort trois semaines plus tard, après que le grand-père de Cédrika, Henri, eut déclaré que ce gag était de mauvais goût:

«Mon gérant recevait des messages de personnes qui savaient où j'habitais et qui disaient vouloir m'assassiner. Je regarde à l'extérieur et des gens étaient massés devant ma demeure. Je ne suis pas brave, mais je voulais aller leur parler. Quand je suis sorti, ils ont agi comme si j'étais un gars ordinaire.» 

 Il y a «trois, quatre ans», estime l'humoriste, il a su pourquoi personne n'avait osé l'attaquer. 

 «J'avais fait quelques shows privés pour les Hells et j'ai appris qu'ils avaient positionné quelques membres dans ma rue pour surveiller ceux qui me menaçaient. Les Hells Angels m'ont protégé», a-t-il précisé devant celui qui agit aussi comme analyste pour l'Ultimate Fighting Championship.

Vous pouvez entendre l'extrait dans cette vidéo, à partir de 2 h 33.

Il semblerait que Mike Ward ait déjà fait allusion à cette situation en mai 2013, mais l'épisode en question a depuis été supprimé. 

Capture d'écran - Twitter