/opinion/columnists
Navigation

MadMax

MadMax
MATTHEW USHERWOOD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Il y a un nouveau parti fédéral qui risque de provoquer des surprises lors de la prochaine élection en 2019.

Ce parti, c’est le Parti populaire du Canada ou PPC. Mené par nul autre que le très controversé, mais très aimé, Maxime Bernier, le gars de la Beauce.

Sincèrement, je suis content qu’il y ait un nouveau parti qui n’est pas à gauche, car ce parti pourra représenter une portion de la société souvent diabolisée, soit la méchante droite économique!

Pourquoi lui? 

Ce qui fait que j’aime bien Bernier, c’est qu’il est un gars authentique qui défend ses valeurs et idées, peu importe l’adversité qu’il aura en face de lui.

En plus, il est le seul à offrir une vraie alternative dans ce Trudeauland politique. Par exemple, son parti est le seul à s’opposer au multiculturalisme excessif. Même les conservateurs ne sont pas contre ça! Il est le seul à être contre la gestion de l’offre. En gros, il s’oppose à ce que la population ou n’importe qui paye plus cher son lait et ses œufs, entre autres, plus cher que ce qu’il ne devrait.

Il faut en avoir dans le pantalon pour se prononcer contre le cartel laitier dirigé par l’UPA. 

Impossible

Je crois profondément qu’il peut faire un coup à la Macron, c’est-à-dire qu’en l’espace d’un an, il peut avec un nouveau parti, gagner une élection. À tous ceux qui disent qu’il divise le vote des conservateurs, je les mets au défi de trouver un sondage crédible où Scheer était confortablement en avance.

Finalement, ça va faire du bien à la démocratie d’avoir un nouveau parti, donc un autre choix pour remplacer les vieux partis. MadMax a un discours unique et tranchant, mais il mérite autant que n’importe quel autre chef de parti de faire entendre ses idées. Il se fera sans doute plus critiquer que les autres, car il veut un état plus petit et plus de libertés individuelles.

Dans notre société il est plus compliqué d’être de droite que d’être de gauche et c’est bien malheureux. 

 

Cette chronique est en lien à la semaine de Réjean Tremblay :

 

Votez pour votre novice préféré du 3 au 9 décembre, qui se méritera un contrat de chroniqueur au sein du Journal.

 

 


Mentors X Novices - lundis et jeudis en baladodiffusion sur qub.radio
Les Novices : l’émission - samedis matins de 10h à 11h sur qub.radio
Les chroniques écrites – sur les sites du Journal de Montréal et du Journal de Québec et dans les journaux