/news/politics
Navigation

Témoins de Jéhovah: «pas une question d’immigration ou de multiculturalisme», soutient Maltais

Témoins de Jéhovah: «pas une question d’immigration ou de multiculturalisme», soutient Maltais
PHOTO d’ARCHIVES, Agence qmi

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-députée péquiste de Taschereau, Agnès Maltais, a assuré, mardi, en direct à QUB radio, qu’il est «tout à fait possible à travers les lois québécoises d’intervenir» pour mieux encadrer et surveiller les sectes.

«Les Témoins de Jéhovah, ce n’est pas une question d’immigration ou de multiculturalisme. C’est une question de gens qui, en état de vulnérabilité, se font manipuler sous le prétexte de la religion», a-t-elle insisté en entrevue avec Agnès Maltais.

Selon elle, il faut aborder la question des sectes «sous l’angle de la légalité ou l’illégalité des choses, plutôt que la liberté de religion».

Mme Maltais a répondu aux questions de Richard Martineau au lendemain de la rencontre entre la tante d’Éloïse Dupuis, Manon Boyer, et la ministre de la Justice Sonia Lebel au sujet des dérives sectaires. Éloïse Dupuis, une jeune Témoin de Jéhovah de 27 ans, est décédée en 2016 après avoir refusé une transfusion sanguine à la suite d'un accouchement par césarienne.

Par ailleurs, un groupe de ministres sera chargé d’étudier le dossier.

Réécoutez l’entrevue d’Agnès Maltais à l’émission Politiquement incorrect: