/news/provincial
Navigation

Demande de Jean Rousseau: la Ville de Québec signera le Pacte pour la transition

L'administration Labeaume a donné suite à une proposition de l’opposition en acceptant de signer le Pacte pour la transition énergétique.

Demande de Jean Rousseau: la Ville de Québec signera le Pacte pour la transition
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Fait rarissime, l’administration Labeaume a donné suite à une proposition de l’opposition en acceptant de signer le Pacte pour la transition énergétique, mis en branle par le metteur en scène Dominique Champagne.

Les avis de proposition provenant des conseillers de l’opposition sont presque systématiquement refusés par l’administration Labeaume depuis dix ans. Mais cette semaine, le comité exécutif a donné son appui à une proposition faite par le conseiller de Démocratie Québec, Jean Rousseau.

M. Rousseau demandait entre autres que « la Ville de Québec endosse la Déclaration d’urgence climatique et s’engage dans le Pacte pour la transition ».

« Cohérent »

La Ville de Québec a répondu favorablement. « Il serait cohérent que la Ville de Québec puisse confirmer son intention d’endosser la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique rédigée et promue par un groupe de militants environnementalistes le 5 novembre 2018 ainsi que de s’engager dans la démarche du Pacte pour la transition initiée par l’auteur et metteur en scène Dominique Champagne le 7 novembre dernier », écrit le comité exécutif dans sa décision.

Par ailleurs, la Ville promet de « poursuivre les mesures de mise en œuvre visant à réduire les GES et faire face aux changements climatiques ainsi que le bilan des actions de la Ville de Québec en matière de lutte aux changements climatiques qui sera présenté au cours de l’année 2019 avec la planification d’ensemble ».