/entertainment/music
Navigation

La carrière inattendue de huit prêtres du Québec

Ils seront en vedette avec Mario Pelchat dimanche, au Centre Vidéotron

La carrière inattendue de huit prêtres du Québec
Photo courtoisie, Julien Faugère

Coup d'oeil sur cet article

Ils sont les meilleurs vendeurs d’albums au Québec, ont remporté un Félix et fouleront le Centre Vidéotron dimanche pour la seconde fois. Non, il ne s’agit pas de rock stars, mais bien des huit prêtres de Québec, dont la carrière a pris un détour inattendu grâce à Mario Pelchat.

Le Journal est allé à la rencontre des prêtres vedettes mercredi, à Longueuil, alors qu’ils répétaient en vue d’une tournée de neuf dates à travers le Québec. Parmi eux, trois jeunes immigrés dont certains n’ont même pas encore trente ans.

Le polonais Tomasz Manczak, un séminariste de 27 ans, ainsi que les prêtres nouvellement ordonnés Alex Cordoni, 29 ans, et Matteo Marinucci, 32 ans, tous deux Italiens, sont débarqués à Québec il y a plusieurs années déjà, dans le but d’y avoir une paroisse. Ils sont particulièrement heureux de faire partie du projet.

De gauche à droite: Matteo Marinucci, 32 ans. Jimmy Rodrigue, 
45 ans. Alain Pouliot, 63 ans. L’abbé Julien Guillot, 57 ans. Monseigneur Louis Corriveau, 54 ans. Alex Cordoni, 29 ans. Jean Tailleur, 55 ans. Tomasz Manczak, 27 ans.
Photo Chantal Poirier
De gauche à droite: Matteo Marinucci, 32 ans. Jimmy Rodrigue, 45 ans. Alain Pouliot, 63 ans. L’abbé Julien Guillot, 57 ans. Monseigneur Louis Corriveau, 54 ans. Alex Cordoni, 29 ans. Jean Tailleur, 55 ans. Tomasz Manczak, 27 ans.

Matteo Marinucci raconte avec grande fierté avoir sorti le Félix qu’ils ont remporté en octobre en pleine messe, dimanche dernier, pour le montrer à ses paroissiens.

« Arthur L’aventurier a aussi gagné un Félix en même temps que nous, et il a dit qu’il attendait ça depuis 18 ans. Nous, on débarque après quelques mois seulement. C’est là qu’on réalise ce qui nous arrive », soutient-il.

Alex Cordoni, un des plus jeunes prêtres du Québec, considère que le projet « redore l’image des prêtres, avec tout ce qu’on entend comme scandales et préjugés, dit-il. Il y en a qui pensent que les prêtres sont à genoux dans la sacristie et qu’ils ne sortent jamais. Nous, on se mêle au monde qui ne côtoie pas l’église nécessairement. »

Encore des ventes phénoménales

Le succès des prêtres est impressionnant. Ils ont vendu 110 000 exemplaires de leurs deux premiers albums, remportant sans surprise le Félix de la catégorie « meilleur vendeur », au dernier gala de l’ADISQ.

Le phénomène se poursuit avec le troisième opus, « Quand les hommes vivront d’amour », lancé début novembre. « On vend entre 2000 et 3000 albums par semaine depuis la sortie », confirme Mario Pelchat.

« Je ne suis pas certain qu’on prend encore la pleine mesure de ce qu’on vit », lance monseigneur Louis Corriveau.

La découverte d’une industrie

Les prêtres se familiarisent depuis deux ans avec l’industrie musicale, « un autre monde » constate Jean Tailleur, chancelier du diocèse de Québec.

« Nous, on n’avait aucune idée de la façon dont ça marchait, mais on a aussi travaillé avec des artistes qui n’avaient aucune idée de ce qu’étaient des prêtres. Personne n’a sacré de la tournée (l’an passé), ce qui a dû demander beaucoup d’efforts », lance en riant le doyen du groupe, Alain Pouliot, qui a une formation en théâtre.

« On a aussi découvert comment les artistes vivotent dans l’industrie pour survivre, nourrir leur famille. À les côtoyer, on est devenus solidaires par rapport à leur réalité », ajoute Jean Tailleur.

À des œuvres caritatives

Au départ, le premier album des prêtres avec Mario Pelchat, Agnus Dei, servait à amasser des fonds pour sauver un orgue Casavant, celui de l’église Saint-François-d’Assise, à Limoilou, de la démolition.

Les redevances servent toujours pour le déménagement vers la cathédrale de Baie-Comeau, là où l’instrument sera préservé. La restauration est complétée à moitié.

Pour les redevances du plus récent album, chacun des prêtres a choisi une œuvre caritative qui recevra l’argent amassé. Le choix des œuvres devrait être annoncé plus tard, mais l’abbé Julien Guillot, responsable du groupe des prêtres, affirme que l’argent ira, entre autres, à des organismes pour soutenir l’accueil d’immigrants syriens ou pour venir en aide à des gens qui ont des dépendances.


♦ Les prêtres seront en spectacle à Québec dimanche au Centre Vidéotron, à 14 h 30. Ils visiteront ensuite Brossard, Gatineau, Sherbrooke, Saint-Eustache, l’Assomption, Trois-Rivières et Saint-Hyacinthe.

 

Une grosse production

Mario Pelchat
Photo Chantal Poirier
Mario Pelchat

Mario Pelchat et les prêtres ont mis le paquet pour leur deuxième concert au Centre Vidéotron, dimanche. Ils feront résonner leurs airs religieux avec une trentaine de musiciens, dont une section de vingt cordes, ajoutés aux harmonies vocales qu’ils créent. Le résultat est majestueux, a-t-on pu constater mercredi lors des répétitions, à la salle Pratt et Whitney de Longueuil.

« J’aime mieux qu’on fasse moins de spectacles, mais que ce soit un spectacle de qualité », a commenté Mario Pelchat, qui en est aussi le producteur. Au total, les prêtres donneront en décembre neuf représentations un peu partout au Québec, dont à Trois-Rivières, Saint-Eustache, Brossard et Sherbrooke.

C’est une dizaine de musiciens qui prendront toutefois la route avec eux en région.

Des invités

Ils seront accompagnés de plusieurs invités, soit Cindy Daniel, Marie-Josée Lord, Margau, Rafaël Dolan-Bachand, Christian Marc Gendron et Sophia-Rose Boulanger.

Manon Séguin est chef de chœur tandis que Christian Turcotte, réalisateur des albums des prêtres, assure la direction musicale.

Côté répertoire, ils feront des pièces de leur tout nouvel album, Quand les hommes vivront d’amour, mais ils nous plongeront aussi dans l’esprit de Noël avec quelques morceaux tirés de l’album Noël Ensemble. L’an passé, pas moins de 6500 personnes avaient assisté au concert du Centre Vidéotron. Le spectacle aura lieu dimanche, en après-midi, à 14 h 30.


♦ Pour toutes les dates, visitez le site mariopelchat.com. Ils sont en spectacle ce soir à Saint-Jean-sur-Richelieu.