/sports/football/rougeetor
Navigation

Le Rouge et Or recrute le plaqueur étoile des Cougars

William Desgagné
Photo courtoisie William Desgagné William Desgagné
Plaqueur, Cougars

Coup d'oeil sur cet article

William Desgagné poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Le plaqueur étoile des Cougars du Collège Champlain a fait connaître sa décision, samedi, après la Coupe Vanier. « Glen m’a appelé après le match et je lui ai confirmé que je choisissais Laval, a raconté Desgagné qui était présent au duel entre le Rouge et Or et les Mustangs de Western au PEPS. Mon idée était déjà pas mal faite, mais j’ai confirmé mon choix, samedi. »

Le choix final de Desgagné s’est porté entre le Rouge et Or et les Carabins de l’Université de Montréal. Il a aussi visité le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. « Je me sentais vraiment plus dans mon environnement à Laval et je me voyais plus porter l’uniforme du Rouge et Or, a souligné le natif de Saguenay. Je me voyais plus à Québec qu’à Montréal. Je vais me rapprocher de ma ville natale. Des équipes de l’Ontario m’ont approché, mais je n’étais pas intéressé à quitter. Pourquoi je quitterais ? C’est au Québec que le meilleur football se joue et on l’a vu en fin de semaine dernière. Il y avait pas mal d’intérêt, mais j’ai restreint mon choix à deux équipes. J’ai prévenu les Carabins de mon choix, mardi. »

Rouge et Or et Carabins perdent un gros morceau au centre de leur ligne défensive. Clément Lebreux et Karl Prévost ont complété leur parcours universitaire.

« Il y a un poste qui se libère aux deux endroits et les opportunités étaient semblables, a-t-il souligné. À Laval, il ne reste aussi qu’une saison à Vincent Desjardins. La charte des profondeurs, c’était important, mais c’est une occasion très intéressante de progresser d’être coaché par Glen [Constantin] sur la ligne défensive. »

Tout un défi

Le gaillard de 6 pi 1 po et 290 livres aimerait faire sa place dans la rotation des plaqueurs à sa première saison. « C’est un gros défi et un stress de faire le saut entre le collégial et l’universitaire, mais je suis capable de le relever, a indiqué celui qui amorcera ses études universitaires en janvier. C’est un saut encore plus gros qu’entre le scolaire et le collégial. Ça va être un beau défi de me retrouver dans la rotation et je suis excité. »

Élu sur l’équipe d’étoiles pour une deuxième année consécutive, Desgagné a vu sa saison prendre fin plus tôt que prévu. « Ça n’arrive pas souvent à Lennoxville de se faire sortir en quart de finale et ce fut une grosse déception. »