/sports/ski
Navigation

Sprint individuel: Alex Harvey 3e en Norvège

Le fondeur québécois décroche une 3e place au sprint à Lillehammer

Coup d'oeil sur cet article

Soufflé par son troisième rang au sprint d’hier, Alex Harvey pourrait signer le meilleur début de saison en Coupe du monde de sa carrière au mini-tour de Lillehammer.

Grâce à la bonification de 24 secondes que son podium d’hier lui a value, le Québécois s’est donné un avantage parmi les spécialistes de distance du circuit qui s’attaqueront aux deux autres épreuves de la fin de semaine, soit le départ individuel de 15 km en style libre de ce matin et la poursuite de 15 km en style classique de demain.

« Je suis surpris »

Déjà, un podium avant les Fêtes constitue presque de l’inédit pour Harvey. Il s’agit seulement de son deuxième depuis son accession à la Coupe du monde de ski de fond, l’autre remontant à une deuxième position lors d’une épreuve de 10 km en style libre tenue à Ruka, en Finlande, en novembre 2015.

« Je suis un peu surpris. C’était un bon parcours pour moi, mais ça reste que je n’ai jamais été à mon meilleur historiquement dans des épreuves de sprint avant Noël. Étant donné que c’est un mini-tour à Lillehammer, mon but était d’abord de me rendre en demi-finale parce qu’il y a de bonnes secondes de bonification », nous a expliqué l’athlète de 30 ans, qui a obtenu son 27e podium individuel en carrière.

Photo courtoisie

En finale du sprint en style libre d’une longueur de 1,6 km, le Québécois n’a été devancé que par le gagnant, l’Italien Federico Pellegrino, et le Norvégien Emil Iversen. Quatrième à 50 mètres de la ligne, il a augmenté le rythme pour coiffer le Norvégien Sindre Skar.

L’importance des tours

Harvey et Iversen, tous deux à l’aise en sprint comme en distance, devront maintenant composer avec les spécialistes de l’endurance à qui s’adressent les deux autres épreuves. Le Québécois pourrait faire fructifier l’avance qu’il s’est donnée et ainsi obtenir son meilleur résultat avant Noël dans ce format de compétition qui comptabilise trois épreuves. En novembre 2017, il avait terminé quatrième d’un mini-tour à Ruka, en Finlande.

Trois tours se tiennent chaque saison et leur intérêt réside dans le nombre de points bonifiés pour le classement de la Coupe du monde. Après celui de Lillehammer, il y aura le Tour de ski avec sept épreuves, du 29 décembre au 6 janvier, puis les finales de la Coupe du monde à Québec, du 22 au 24 mars.

« C’est bon pour ce que j’ai maintenant en poche par rapport à des gars comme Cologna, Sundby, les Russes, etc. La journée de demain [aujourd’hui] va être importante, parce que c’est un parcours vraiment exigeant. Il pourrait y avoir de grands écarts. Le petit coussin que je me suis donné, je vais l’apporter avec moi », a affirmé Harvey.

Résultats

Photo AFP

 

Finale Sprint 1,6 km Lillehammer

  1. Federico Pelligrino, Italie, 3 m 19,14 s
  2. Emil Iversen, Norvège, +0,47 s
  3. Alex Harvey, Canada, +0,71 s
  4. Sindre Skar, Norvège, +0,94 s
  5. Finn Haagen Krogh, Norvège, + 1 m 0,9 s
  6. Ristomatti Hakola, Finlande, + 2 m 46 s