/sports/fighting
Navigation

Mikael Zewski se montre convaincant

Le boxeur trifluvien gagne tous les rounds et l’emporte par décision unanime

Mikael Zewski (à droite) a été impressionnant samedi soir face à son adversaire Aaron Herrera.
Photo Didier Debusschère Mikael Zewski (à droite) a été impressionnant samedi soir face à son adversaire Aaron Herrera.

Coup d'oeil sur cet article

Mikael Zewski n’a pas réussi à mettre son adversaire K.-O. comme il l’aurait souhaité, mais sa victoire n’a pas été moins convaincante pour autant. Le Trifluvien a remporté chacun des dix rounds contre Aaron Herrera samedi pour conserver sa ceinture de champion international des mi-moyens de la WBC.

Les trois juges ont donné des cartes identiques de 100-90 en faveur de Zewski (32-1, 22 K.-O.) qui, dès le premier round, n’a rien donné à Herrera (35-9-1, 24 K.-O.).

« C’est un combat parfait techniquement. C’est un gars qui a fait de bons combats contre des champions du monde, des aspirants no 1 ou 2. Je voulais montrer que je faisais partie de l’élite mondiale et je pense que je l’ai fait ce soir.

« J’aurais aimé aller chercher le K.-O., mais il ne me donnait pas la chance. À un certain point, j’ai pris des risques inutiles en baissant ma garde et mon coin me disait d’arrêter. Je voulais lui donner l’espoir de faire de quoi pour qu’il ouvre et que j’en profite », a-t-il mentionné.

Prêt pour plus

Maintenant qu’il a vaincu son adversaire mexicain, Zewski n’a qu’une seule chose en tête : un combat d’envergure afin de prouver qu’il peut dominer un combat comme il l’a fait hier, mais contre les meilleurs au monde.

« J’espère tellement un gros combat contre un top 10 mondial. Je pense que ça me revient. Ça peut paraître prétentieux, mais ça fait tellement longtemps que je le demande. Je veux montrer ce que je sais faire. Oui, je parais bien contre un gars comme ça, mais ça ne me rend pas justice. Si je boxe bien contre un gars du top 10, là, ça va bien paraître. Je veux un vrai combat. J’ai 29 ans, bientôt 30 et 33 combats en carrière. C’est là que ça se passe. »

Depuis sa défaite contre Konstantin Ponomarev le 1er mai 2015, Zewski compte six victoires d’affilée, en incluant celle d’hier. Par ailleurs, Sébastien Bouchard (18-1, 8 K.-O.) a gagné par K.-O. technique à 1 min 53 s du troisième round face à Vitor Jones Freitas (15-3, 9 K.-O.).

Les autres combats

Dans les autres combats présentés en sous-carte, notons la victoire d’Oscar Rivas (25-0, 17 K.-O.) qui a infligé une première défaite au Brésilien Fabio Maldonado (26-1, 25 K.-O.) par décision unanime dans le combat présenté tout juste avant celui d’Adonis Stevenson.

Rivas, qui conserve ainsi son titre de champion NABF des poids lourds, devra retourner au gym rapidement puisqu’il affrontera l’Américain Bryant Jennings (24-2, 14 K.-O.) le 18 janvier prochain au Turning Stone Resort & Casino de Verona, dans l’État de New York.

De leur côté, Dario Breticean (17-0-1, 5 K.-O.) et Shakeel Phinn (19-2-1, ont dû accepter la décision des juges, une nulle majoritaire. Un juge a donné une carte de 98-92 pour Phinn, tandis que les deux autres ont noté 95-95.

Oleksandr Teslenko (15-0, 12 K.-O.) a aussi vaincu le Brésilien Edson Cesar Antonio (40-8-1) par mise hors de combat, tandis qu’Aaron Pryor Jr (21-12-2, 13 K.-O.) a vaincu Gilberto Pereira (14-9-0, 10 K.-O.).

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions