/news/green
Navigation

Une comète bien en vue dans le ciel de décembre

Une comète bien en vue dans le ciel de décembre
Photo tirée de Twitter

Coup d'oeil sur cet article

Une longue traînée coupera le ciel nocturne tout le mois de décembre. Si elle est actuellement peu visible, la comète 46P/Wirtanen sera de plus en plus brillante en cette fin d’année et sera visible à l’œil nu pendant plusieurs semaines.

Actuellement, la comète se situe dans la constellation de La Baleine, dans l’hémisphère sud et est visible loin de la pollution lumineuse avec des jumelles. Mais d’ici le 16 décembre, 46P/Wirtanen aura traversé l’horizon et sera à environ 11,5 millions de km de nous (soit 30 fois la distance Terre-Lune), ce qui en fera la dixième comète la plus proche de nous à passer depuis 1950.

La comète aura aussi atteint son périhélie – le point où la comète est le plus près du Soleil et donc le moment où sa queue sera la plus importante – cinq jours plus tôt, le 12 décembre, ce qui devrait magnifier le spectacle durant les deux dates. La comète est d’ailleurs reconnue pour dégager une traînée très active.

La petite boule de glace d’un kilomètre de diamètre fait partie de la famille des comètes joviennes, c’est-à-dire que son orbite oscille entre Jupiter et la Terre. Découverte en 1948 par l’astronome américain Carl A. Wirtanen, elle revient aux alentours de l’orbite de la Terre tous les 5,4 ans.

Son passage cette année sera sans doute la dernière fois qu’il sera possible de la voir de manière optimale. La valse des planètes étant ce qu’elle est, l’orbite de la comète sera modifiée par Jupiter dans les décennies à venir, éloignant la bille de glace de nous.

La sonde Rosetta, qui s’est posée sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko en 2014, devait à l’origine se poser sur 46P/Wirtanen avant que les retards au décollage de la fusée n’en décident autrement.

Pour revoir une comète s’approcher aussi près de la Terre, il faudra par contre attendre 2029.