/news/transports
Navigation

Les Vancouvérois s'arrachent des bracelets pour le transport en commun

Coup d'oeil sur cet article

VANCOUVER – Les Vancouvérois se sont rués sur des bracelets permettant d’acheter des titres de transport, lundi, formant ainsi de longues files d’attente qui ont permis d’épuiser les stocks en quelques dizaines de minutes.

L’Agence de transport TransLink BC, qui gère le système de transport en commun du grand Vancouver, a eu l’idée de mettre en vente lundi 2000 bracelets permettant de remplacer les cartes Compass du réseau – l’équivalent des cartes Opus au Québec. La moitié de ces bracelets étaient réservés aux clients réguliers, tandis que l’autre moitié était destinée aux clients à tarifs réduits, comme les étudiants et les aînés.

 

 

Mis en vente lundi matin, les bracelets avaient déjà été complètement écoulés à 8 h 30, soit à peine une heure et demie après leur mise en vente, ont souligné les médias locaux. Plusieurs dizaines de personnes ont fait la file, parfois pendant des heures, dans l’espoir de pouvoir mettre la main sur un bracelet bleu ou orange.

Devant ce succès, TransLink BC a annoncé avoir commandé une nouvelle cargaison, qui devrait être mise en vente en février.

Les bracelets fonctionnent exactement de la même façon que les cartes de transport en commun, soit à l’aide d’une puce qui peut être scannée par les lecteurs de carte. Ils peuvent être rechargés avec les mêmes titres de transport à l’aide de bornes, en personne, par téléphone ou en ligne.