/entertainment/tv
Navigation

«Révolution»: Team White: un parcours sans faute

«Révolution»: Team White: un parcours sans faute
PHOTO COURTOISIE / OSA

Coup d'oeil sur cet article

Avec des chorégraphies aussi abouties techniquement qu’artistiquement, Team White, alias Katerine et Alexandre Leblanc, ont réussi à éblouir les maîtres de Révolution et ont gagné une bourse de 100 000 $.

C’est en retenant le commentaire d’un des Twins qu’ils ont imaginé leur premier numéro de la finale. «À un moment de la compétition, Larry nous a dit que pour gagner la finale, on devait bouffer nos adversaires, a raconté Alexandre en entrevue après leur victoire. On a fait ce qu’il nous a demandé et on s’est transformé en araignées. On a joué sur le concept bestial.»

Pour leur seconde et ultime prestation, ils ont plutôt choisi de revenir à leur univers coloré et sympathique. «On voulait finir sur une note joyeuse qui nous ressemble et qui représentait notre expérience à Révolution

Bilan

Leur polyvalence et leur volonté de toujours présenter des chorégraphies à l’extérieur de leur zone de confort ont été un choix éclairé pour le duo.

«On a essayé de toujours présenter des numéros différents les uns des autres, a indiqué Katerine. Comme on est coachs et qu’on donne des cours, on est habitués à monter des numéros avec des concepts différents. On a beaucoup de créativité dans nos poches, et on est habitués à travailler rapidement.»

Baignant dans la danse depuis leur plus jeune âge grâce à leur mère, le frère et la sœur se sont rejoints sur un style précis. «Je le trouvais tellement bon que je voulais danser comme lui, a raconté Katerine. Je voulais entrer dans son univers pour qu’on ait encore plus de choses à partager.»

Elle a donc abandonné l’école de ballet et la danse classique afin de travailler avec son frère, qui a été son premier professeur de hip-hop. Désormais, c’est ensemble qu’ils regardent vers l’avenir.

«J’ai longtemps fait partie de plusieurs groupes de danse, mais depuis le début de Révolution, j’ai pris la décision de me consacrer à Team White en dansant seulement avec ma sœur.»

Prix

Les deux danseurs souhaitent que leur bourse de 100 000 $ soit principalement investie dans leur passion.

«Alexandre et moi, on vient d’ouvrir un studio de danse (studioshake.com) à Blainville. On veut aussi faire grandir la communauté de danse dans les Laurentides, et on a plusieurs projets avec le groupe Seem So Far, dont nous sommes coachs, et pour Team White. Cet argent va revenir à la danse, parce que c’est ce qu’on aime le plus au monde.»