/news/provincial
Navigation

Un nouvel élan pour l’avenue Maguire

Un nouvel élan pour l’avenue Maguire
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le consortium formé par Immostar et Ogesco a dévoilé lundi les détails du projet de 25 M$ visant à construire 33 condos de luxe sur l’avenue Maguire, à Québec.

Le Maguire Avenue prendra forme au début de l’année 2019. Les travaux s’échelonneront sur une période de 18 mois. Le projet comprend trois étages de condominiums, en plus du rez-de-chaussée qui sera occupé par des commerces spécialisés complémentaires à ceux déjà établis sur l’artère.

Immostar dit être en pourparlers avec des bannières qui pourraient être intéressées à s’y établir. Le rez-de-chaussée d’une superficie de 16 500 pieds carrés pourrait accueillir trois ou quatre commerces.

Rajeunir l’avenue

«On regarde toutes les opportunités. On veut amener des bannières qui vont nous permettre d’attirer une clientèle diversifiée. C’est important de ramener une clientèle plus jeune. On veut cibler les familles», a dit François Pelchat, vice-président location chez Immostar.

Par rapport à la nouvelle offre, M. Pelchat cite la restauration, le commerce de détail et les entreprises de services en guise d’exemple.

«Immostar connaît très bien l’avenue Maguire puisque nous y avons notre siège social depuis cinq ans. On connaît les enjeux et les forces. C’est à nous d’offrir un projet qui va redonner un élan au cours des prochaines années.»

Stationnement

Le projet prévoit plus de 200 espaces de stationnement souterrain dont 150 qui seront disponibles pour le public et les locations mensuels.

«Notre proposition apporte une solution au problème de stationnement sur Maguire. C’est une grande amélioration. Un bel ajout. Ce sera des stationnements souterrains, donc couverts et à l’abri des intempéries», a poursuivi M. Pelchat.

Durant les travaux, différentes mesures seront mises en place pour minimiser les effets négatifs. La Ville de Québec procédera à des modifications temporaires de la réglementation pour permettre le stationnement dans les rues avoisinantes.

De son côté, le promoteur affirme avoir attendu après la période des Fêtes pour démarrer les travaux pour éviter de nuire à l’achalandage.

Des unités de luxe

Le prix des unités variera de 375 000 $ à 900 000 $, incluant le stationnement. Le projet a été conçu par l’architecte Pierre Martin et la firme Hatem+D.

«Le choix des finis sera exceptionnel», a promis M. Pelchat.

«L’entrée est dans la lignée boutique-hôtel. On joue beaucoup avec le noir et la couleur or. C’est vraiment le choix des matériaux qui en fait un projet haut de gamme», a-t-il ajouté.

Réactions

La Société de développement commercial de l’avenue Maguire applaudit la réalisation de ce projet.

Il y a un an, le consortium a fait l’acquisition de ce terrain sur Maguire après avoir remporté l’appel d’offres de la Ville de Québec. Le projet proposé devait obligatoirement conserver les 94 espaces de l’actuel stationnement à ciel ouvert. Le projet présenté lundi en offrira beaucoup plus.

«C’est le premier coup de pouce qui va donner un élan à la rue. On en a besoin. Il va y avoir plus de densité. Ce sont des gens qui vont fréquenter les commerces», a réagi Camil Lacroix, président de la SDC Maguire.

Le projet de réaménagement de l’artère pour en faire une rue conviviale sera réalisé dans un deuxième temps. Il est tout aussi attendu par les commerçants.