/sports/hockey/remparts
Navigation

Deux retours importants chez les Remparts

Nicolas Savoie et Louis-Filip Côté feront un retour au jeu lors du voyage dans les Maritimes

Louis-Philip Côté
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés Louis-Filip Côté devrait effectuer un retour au jeu jeudi soir, à Charlottetown.

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts de Québec ont quitté la Vieille Capitale en direction de Saint-Jean, mardi matin, avec deux bonnes nouvelles puisque le défenseur Nicolas Savoie et l’attaquant Louis-Filip Côté ont obtenu le feu vert des médecins et reviendront au jeu au cours de ce voyage de trois matchs en quatre soirs.

Savoie a raté près d’un mois d’activité en raison d’une commotion cérébrale ainsi qu’une fracture à un os de la joue, subies le 9 novembre dernier contre les Cataractes de Shawinigan. Il sera en uniforme mercredi soir contre les Sea Dogs.

Quant à Côté, il n’a pas joué un match de saison régulière depuis le 18 octobre dernier contre les Saguenéens de Chicoutimi, match lors duquel il s’était infligé une entorse sévère à une cheville. Avant de se blesser, l’attaquant de 19 ans connaissait probablement les meilleurs moments de sa carrière junior avec 15 points en 11 matchs. Il s’était imposé à la gauche du trio complété par les deux joueurs européens de l’équipe, Philipp Kurashev et Aleksei Sergeev.

Lancée à poursuivre

Si tout se passe bien, il reviendra au jeu pour le match de jeudi soir face aux Islanders de Charlottetown et Patrick Roy a l’intention de le réinsérer aux côtés de ses deux Euros.

« On va lui donner le temps de reprendre le rythme, a-t-il toutefois précisé. Ça fait six semaines qu’il n’a pas joué. On va lui donner la chance de jouer avec Phil et Aleksei et il faudra qu’il simplifie son jeu au maximum. C’est beau s’entraîner fort mais retrouver la condition physique d’un match, c’est autre chose. »

Ces deux bonnes nouvelles pour l’équipe viennent aussi après une séquence de trois victoires, dont la dernière acquise samedi dernier face au Drakkar de Baie-Comeau.

Ce soir, ils affronteront des Sea Dogs qui n’ont remporté qu’un seul de leurs 18 derniers affrontements et qui croulent dans les bas fonds du classement général de la LHJMQ avec une récolte de seulement neuf points en 28 matchs.

Mais pour Roy, regarder le classement serait une erreur.

« C’est important pour nous de ne pas prendre à la légère les Sea Dogs. Ils ont joué du bon hockey dernièrement et il faudra être prêt pour eux », mentionne-t-il.

Dernier droit

Roy a d’ailleurs l’intention de continuer d’utiliser tous ses joueurs durant le voyage, une stratégie qui a payé lors de la séquence de trois victoires consécutives.

« J’ai aimé le fait qu’on puisse rouler à quatre trios. L’unité de Jérémy Laframboise, Gabriel Montreuil et Xavier Cormier a très bien fait, inscrivant le but égalisateur contre Chicoutimi, puis le filet gagnant contre Baie-Comeau. C’est important pour nous de compter sur la contribution des quatre trios. »