/entertainment
Navigation

L’humain au centre de la Manif d’art 9

Une centaine d’artistes attendus à la Biennale

L’artiste colombien Felipe Castelblanco présentera, à La Bande vidéo, une installation vidéographique de son périple transnational effectué sur une embarcation de fortune.
Photo Ricardo Savard L’artiste colombien Felipe Castelblanco présentera, à La Bande vidéo, une installation vidéographique de son périple transnational effectué sur une embarcation de fortune.

Coup d'oeil sur cet article

Les relations de l’humain avec la nature, ses semblables et son avenir sur terre seront au cœur de la Manif d’art 9 qui animera Québec du 16 février au 21 avril.

La biennale de Québec, qui présentera le travail de 100 artistes locaux, nationaux et internationaux, se déploiera au Pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, dans des centres d’artistes et lieux de diffusion et un peu partout dans le Vieux-Québec.

La Manif d’art est une grande manifestation qui a pour mission de faire découvrir l’art actuel au grand public.

L’Ontarienne Meryl McMaster se met en scène dans des photos où elle incarne des personnages allégoriques inspirés de l’imaginaire autochtone.
Photo courtoisie
L’Ontarienne Meryl McMaster se met en scène dans des photos où elle incarne des personnages allégoriques inspirés de l’imaginaire autochtone.

L’humain face à la nature

C’est en survolant Québec que le commissaire international Jonathan Watkins a eu l’idée de cette thématique qui tourne autour de l’environnement et d’une prise de conscience de l’humain face à la nature. La biennale porte le titre de Si petits entre les étoiles, si grands contre le ciel.

« La phrase We are so small between the stars, so large against the sky m’est apparue lorsque j’ai constaté la grande présence de la nature dans la ville. Elle provient d’une chanson de Leonard Cohen et il est Québécois. C’était parfait », a raconté le directeur de la Ikon Gallery à Birmingham en Angleterre, lors du dévoilement de la programmation.

L’événement de Québec, précise Claude Bélanger, directeur général et artistique de Manif d’art, est devenu une des plus importantes biennales en art actuel sur la scène canadienne.

« Elle est de haut calibre et génère des répercussions instantanées à l’international. Nous avons été à Londres, récemment, pour dévoiler quelques artistes qui participeront à la Manif d’art et la réponse a été excellente », a-t-il fait savoir.

Meryl McMaster étendra aussi sa créativité artistique dans le Vieux-Québec.
Photo courtoisie
Meryl McMaster étendra aussi sa créativité artistique dans le Vieux-Québec.

L’art dans la rue

L’exposition centrale, qui se déroulera au Pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, accueillera 19 artistes qui aborderont la petitesse de l’humain devant l’immensité de l’univers, le travail artistique à partir de la nature et la manière d’occuper l’environnement.

Une douzaine d’artistes investiront différents lieux de diffusion de Québec et l’art actuel se déploiera sur la rue, dans le Vieux-Québec, avec des installations en 2D et 3D.

« Ne boudez pas votre plaisir, bravez l’hiver et circulez dans la ville. Visitez ces lieux d’art qui vous sont connus ou inconnus. Posez des questions sur les artistes, leurs démarches et leurs intérêts. Il faut être curieux, faire preuve d’ouverture et ne pas avoir peur de s’intéresser aux arts. Rien n’est plus stimulant que de s’ouvrir à la fiction de l’autre », a lancé Claude Bélanger.


La programmation complète est en ligne à manifdart.org/manif9

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions