/news/politics
Navigation

LNH : la prochaine équipe doit être à Québec, selon François Legault

Francois Legault
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre du Québec, François Legault, n’a pas tardé à réagir à l’octroi d’une nouvelle concession de la Ligue nationale de hockey (LNH) à Seattle, lui qui a dit espérer que cette décision allait ouvrir la porte à Québec.

«Avec Seattle, au moins, on est rendu [avec une parité] 16 à 16 [dans les associations] Est et Ouest. Donc il faut que la prochaine [équipe] soit à Québec», a lancé le premier ministre, mardi, à la sortie de l’Assemblée nationale.

En 2016, Québecor avait participé au processus d'expansion pour tenter d'amener une équipe dans la Vieille Capitale, mais sa candidature avait été rejetée par la LNH au profit de celle de Las Vegas. La capitale de la Belle Province s’était auparavant dotée d’un amphithéâtre répondant aux normes de la LNH, le Centre Vidéotron.

Les équipes réagissent

La majorité des équipes du circuit Bettman n’ont pas tardé à réagir à l’arrivée de la 32e concession en 2021-2022. Fidèle à son habitude, le compte Twitter des Golden Knights de Vegas a opté pour l’humour et l’hyperbole pour imager la situation.

«Entre Seattle et nous, il n’y a pas eu d’expansion vers l’ouest aussi significative depuis la vente de la Louisiane», peut-on y lire, dans une allusion à la cession d’importants territoires par la France aux États-Unis, en 1803.

Le Canadien de Montréal a lui aussi souhaité la bienvenue à Seattle. «Bienvenue dans la grande ligue, Seattle! Nous avons hâte de disputer le match revanche de 1917», faisant allusion à la finale de la Coupe Stanley remportée par les Metropolitans aux dépens du Tricolore, deux ans avant celle ayant opposé les deux mêmes clubs et qui a été interrompue en raison d’une épidémie de grippe espagnole.

Les Coyotes déménagent

Les Coyotes de l’Arizona ont pour leur part publié un communiqué plus traditionnel. Le club de Glendale passera de la section Pacifique à la Centrale lorsque Seattle fera son entrée dans le circuit.

«Nous sommes heureux d’accueillir Seattle comme la 32e équipe de la LNH, puisque la ligue continue de faire progresser le hockey en Amérique du Nord», a commencé par dire le président Ahron Cohen.

«Nous allons travailler avec la ligue pour assurer une transition en douceur dans la section Centrale pour la saison 2021-2022 et nous apprécions sa volonté de nous aider avec la logistique et la mise en place d’un horaire qui facilitera les voyages vers les autres villes de la section.»

Une rivalité

Déjà pressentie pour devenir la prochaine grande rivale des Canucks de Vancouver, l’équipe de Seattle attire bien évidemment déjà sa part de critiques, se voulant plutôt comiques que sérieuses pour le moment.

«L’équipe de la LNH à Seattle pue», a notamment lancé le journaliste Jason Brough, attitré à la couverture des Canucks pour le site The Athletic.

Plusieurs personnalités sportives de Seattle ont également commenté la nouvelle. «La LNH accueille à nouveau Seattle!, a lancé le quart-arrière des Seahawks Russell Wilson. Ramenons aussi la NBA!»