/sports/hockey
Navigation

Seattle fait officiellement son entrée dans la LNH

La ville joindra les rangs de la LNH à compter de la saison 2021-22

Coup d'oeil sur cet article

SEA ISLAND, Géorgie | Ce n’était plus un secret, mais l’attente est officiellement terminée pour Seattle, qui deviendra la 32e équipe de la LNH pour la saison 2021-22. L’octroi d’un club d’expansion a été approuvé à l’unanimité par les gouverneurs du circuit rassemblés à Sea Island, en Géorgie.

C’est sur le coup de midi que le secret le moins bien gardé du sport professionnel a été dévoilé. Il y a déjà plusieurs années que les bonzes de la LNH ne se cachent pas pour courtiser le marché considéré comme étant le plus en croissance aux États-Unis.

Le seul obstacle qui empêchait la ligue et la ville du Nord-Ouest de prononcer leurs vœux de vie commune était un projet d’aréna qui a longtemps stagné, mais qui a été résolu plus tôt cette année avec l’annonce d’une rénovation majeure de l’actuel KeyArena au coût de 700 millions.

Le temps est donc venu de faire place à une deuxième équipe d’expansion en trois ans, qui bénéficiera d’ailleurs des mêmes règles avantageuses que les Golden Knights de Vegas pour leur repêchage d’expansion, en juin 2021.

 

 

 « Ce moment en est un que les partisans passionnés et patients de Seattle attendaient depuis longtemps. C’est un jour de célébrations pour une ville qui adore ses équipes sportives. Je sais combien le groupe de propriétaires a travaillé fort pendant des années pour en arriver à ce point », s’est réjoui le commissaire Gary Bettman.

Conditions gagnantes

Voilà donc un autre coup à encaisser pour les fervents du retour des Nordiques à Québec, dont la passion et la patience n’ont plus à être démontrées...

Aux yeux de Bettman, il allait de soi que Seattle devienne le marché prioritaire de la Ligue nationale. La future équipe évoluera dans la division Pacifique, tandis que les Coyotes de l’Arizona feront le saut dans la Centrale.

« Une équipe à Seattle amène l’équilibre dans les conférences et nous permet de nous étendre partout en créant une nouvelle rivalité avec Vancouver », a-t-il dit.

« Seattle possède les trois piliers nécessaires pour assurer le succès d’une franchise : un groupe de propriétaires dédié, un marché en effervescence et un aréna à la fine pointe. Cette autre expansion a pu être approuvée par nos gouverneurs seulement parce que notre ligue n’a jamais été aussi forte. On ne pourrait pas être plus satisfaits que ce groupe de propriétaires se joigne à nous », a-t-il poursuivi.

La Coupe à Seattle ?

Frôlant l’extase, le groupe de propriétaires de Seattle a évidemment salué la ligue. Le président et chef de la direction du groupe, Tod Leiweke, s’est aussi empressé d’y aller de ses plus juteuses promesses aux partisans de Seattle.

« C’est un rêve qui devient réalité pour notre ville », a-t-il lancé.

« À nos partisans, je dis merci. Avec 32 000 dépôts pour des billets de saison en une seule journée, nous avons tous compris que c’était la chose à faire. Nous allons bâtir une organisation qui vous rendra fiers et qui ramènera la coupe Stanley à Seattle. Je vous promets qu’on ne vous décevra pas », a-t-il ajouté.

Les défunts Metropolitans de Seattle avaient en effet remporté la Coupe aux dépens du Canadien en 1917, devenant ainsi la première équipe américaine à soulever le précieux trophée.

Décision facile

Même si le groupe de Seattle souhaitait au départ entamer ses activités pour la campagne de 2020-21, il s’est vite rallié à la vision de la ligue, qui visait un an plus tard pour s’assurer que l’aréna et le centre d’entraînement de l’équipe soient fin prêts.

« Nous pourrons présenter le repêchage d’expansion dans notre aréna. Attendre un peu plus longtemps avait donc du sens. Nous ferons bon usage du temps devant nous pour embaucher les meilleures personnes pour les opérations
hockey », a indiqué M. Leiweke.

L’amphithéâtre de 17 000 sièges au cœur de Seattle devrait ouvrir ses portes au printemps 2020.

Cinq distinctions de la ville de Seattle

► Haute technologie

On retrouve plusieurs entreprises de haute technologie dans la grande région de Seattle, dont Amazon et Microsoft. Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, y est d’ailleurs né.

► La couleur verte

Surnommée la « cité émeraude », la ville de Seattle est entourée de collines et de forêts. Il y a fort à parier que le prochain club de hockey arborera un peu de vert.

► Seahawks, Mariners et Sounders

Trois équipes parmi les plus reconnues dans le sport professionnel sont déjà présentes à Seattle : les Seahawks (NFL), les Mariners (MLB) et les Sounders (MLS).

► La musique « grunge »

Berceau de la musique « grunge », Seattle a vu grandir et mourir Kurt Cobain, du groupe Nirvana. Le fameux guitariste Jimi Hendrix était aussi natif de cette ville.

► Là où repose Bruce Lee

Véritable légende des arts martiaux, Bruce Lee est enterré au cimetière de Lake View, à Seattle.