/news/currentevents
Navigation

La Basse-Côte-Nord en cargo mixte

Voyages AML bonifie son offre de service

La Basse-Côte-Nord en cargo mixte
Photo courtoisie, Cindy Nadeau (directrice marketing au Relais Nordik)

Coup d'oeil sur cet article

L’engouement pour le tourisme nordique et culturel incite Voyages AML à ajouter à son offre une croisière le long du littoral de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti, offerte d’avril à janvier.

La nordicité est de plus en plus en vogue, selon la conseillère en communication chez Croisières AML, Laurence Tôth, alors que les croisiéristes souhaitent désormais sortir des sentiers battus et vivre l’expérience même dans le froid.

Pour répondre à cette demande, Voyages AML, qui est une filiale de Croisières AML, s’est associée à l’agence Relais Nordik afin d’offrir la croisière Rimouski à Blanc-Sablon. Le Bella Desgagnés qui est un cargo mixte (qui peut également transporter des passagers) de 63 cabines pouvant accueillir une centaine de passagers, sillonne le littoral de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti pendant sept jours, et ce, chaque semaine, d’avril à janvier.

La Basse-Côte-Nord en cargo mixte
Photo courtoisie, Cindy Nadeau (directrice marketing au Relais Nordik)

«Ce n’est pas un navire de croisière typique, explique Mme Tôth. C’est un cargo chargé de marchandise et, à chacune des 10 escales, il débarque ou embarque de la marchandise. Sur sept jours, on fait le trajet aller et retour.»

La croisière est disponible depuis une dizaine d'années, selon Mme Tôth, mais le Bella Desgagnés offre cette excursion depuis 2013 alors qu’il se doit d’assurer le ravitaillement des villages côtiers de la Basse-Côte-Nord, notamment, mais était méconnu des croisiéristes. Il s’agira donc de la première saison de croisière du cargo sous la bannière AML et Relais Nordik. 

«On a commencé à vendre des billets et ça y va aux toasts», avoue Mme Tôth, sans toutefois être en mesure de chiffrer les ventes.

La Basse-Côte-Nord en cargo mixte
Photo courtoisie, Cindy Nadeau (directrice marketing au Relais Nordik)

Engouement

Le produit attire un nombre important de Québécois qui font grimper les chiffres en matière de tourisme au Québec, selon Mme Tôth, Outre les baleines, les impressionnants icebergs qui jalonnent le parcours fascineraient également les croisiéristes en plus du contact avec la culture autochtone.

Par ailleurs, la direction de Croisières AML réfléchit déjà à la possibilité d’ajouter d’autres produits, afin de bonifier son offre de services. Si le port de Québec a enregistré une saison des croisières record en 2018, Croisières AML ne fait pas exception. «Nous accueillons en moyenne 550 000 passagers chaque année sur l’ensemble de notre flotte et, cette année, ce fut encore plus», conclut Mme Tôth.