/sports/hockey
Navigation

L’Océanic freine les Voltigeurs

Les gros canons de l'Océanic ont marqué les buts importants de l'équipe en troisième période contre les Voltigeurs.
Photo Iften Redjah Les gros canons de l'Océanic ont marqué les buts importants de l'équipe en troisième période contre les Voltigeurs.

Coup d'oeil sur cet article

Jimmy Huntington ne semble pas vouloir ralentir en décembre. L’attaquant par excellence du dernier mois dans la LHJMQ a profité d’un revirement des Voltigeurs en troisième période pour inscrire son 22e but de la saison et permettre à l’Océanic de Rimouski de l’emporter 4-2, mercredi soir, au Centre Marcel-Dionne de Drummondville.

Alors qu’il se trouvait devant son gardien, Marc-Olivier Duquette a tenté de déjouer Huntington, mais ce dernier lui a subtilisé le disque pour porter le pointage à 2-1. Le vétéran de 20 ans récoltait ainsi un point dans un neuvième match consécutif.

« Jimmy est régulier comme une horloge », a indiqué le directeur-gérant et entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. Il produit, mais il est aussi le meilleur pour les mises en jeu et il s’implique physiquement. Alexis Lafrenière et lui forment l’un des beaux duos du circuit. »

Ellis « sensationnel »

À juste titre, le prolifique marqueur de Rimouski a enregistré une autre excellente performance d’un but et deux passes. Le reste du travail a été l’affaire de Colten Ellis avec 33 arrêts, dont plusieurs contre les gros canons des Voltigeurs dans les moments clés de la rencontre.

« Il a été sensationnel en nous permettant de conserver l’avance par la suite », estime Beausoleil.

Après le but de Huntington, Rimouski croyait bien avoir la victoire en poche avec celui de Lafrenière dans un filet désert, mais Joseph Veleno a rétréci l’écart à 3-2.

Charle-Édouard D’Astous a finalement mis un terme au débat. L’Océanic poursuivra son périple de trois matchs en quatre jours vendredi soir contre les Cataractes à Shawinigan.