/sports/hockey/remparts
Navigation

Remparts: manque d’opportunisme fatal

Les Remparts vaincus 4-3 en prolongation face aux Sea Dogs malgré un barrage de 47 tirs

SPO-ARMADA-LHJMQ-REMPARTS
Photo d'archives, Agence QMI Comme c’est arrivé souvent cette année, les Remparts de Patrick Roy ont été incapables de clouer le cercueil de leur adversaire, mercredi, malgré une domination au chapitre des lancers.

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts de Québec ont lancé 47 fois sur le gardien de but des Sea Dogs de Saint-Jean, Mikhail Denisov, mercredi soir, mais ce ne fut pas assez pour porter à quatre leur séquence de victoires.

Les Diables rouges se sont inclinés 4-3 en prolongation au Harbor Station de Saint-Jean dans le premier de trois matchs en quatre soirs dans les Maritimes.

« C’est pas compliqué, je pourrais chercher de midi à 14 h pour trouver l’histoire du match, mais, en bout de ligne, on n’a pas mis la rondelle dans le filet. On a tout fait ce qu’il y avait à faire sauf la mettre dedans », a mentionné Patrick Roy après la rencontre.

Et ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas eu d’opportunités.

Après une première période chaudement disputée, les Remparts ont pris le contrôle du match à partir du second tiers, mais n’ont pas été en mesure de se forger une avance confortable malgré des attaques répétées sur le filet de Denisov.

Les Sea Dogs avaient pris les devants 2-1 en deuxième, mais, à force de lancer, les Diables rouges étaient parvenus à prendre les commandes 3-2 et semblaient se diriger vers la victoire, lorsque Josh Lawrence a fait dévier une passe de Jérémie Poirier derrière Anthony Morrone, avec 1 min 20 s à faire au match, pour envoyer tout le monde en prolongation.

C’est finalement Robbie Burt qui a mis un terme à la rencontre, après une période supplémentaire excitante à souhait lors de laquelle les deux équipes ont eu des chances en or d’en finir avec leur adversaire.

« Ils ont été opportunistes. Quand tu es incapable de marquer le gros but qui fait mal à l’adversaire, tu les gardes dans le match et des choses comme ça arrivent », a ajouté Roy.

Pour les Sea Dogs, il s’agit d’une deuxième victoire en trois matchs.

Sergeev blessé

Les Remparts ont mis le cap vers Charlottetown après la rencontre, où ils affronteront les Islanders ce soir. Louis-Filip Côté devrait effectuer un retour au jeu, mais les Remparts pourraient être privés d’un autre élément important puisqu’Aleksei Sergeev a quitté le match en fin de troisième et n’est pas revenu. L’attaquant russe s’est blessé à un genou lorsqu’il a chuté en fond de territoire lors d’une bataille pour la rondelle avec Brady Burns.

« C’est 50-50 pour demain [jeudi soir] », a estimé l’entraîneur-chef.

En bref

Parlant de retour au jeu, Nicolas Savoie était de retour avec son partenaire Étienne Verrette mercredi, pour son premier match en près d’un mois. Il portait une cage complète, lui qui a soigné une fracture à un os de la joue.

Félix-Olivier Chouinard, Félix Tremblay, Gabriel Montreuil et Côté n’étaient pas en uniforme pour les Remparts mercredi.

À noter que Philipp Kurashev s’envolera pour le camp de l’équipe nationale suisse en vue du Championnat mondial de hockey junior, après le voyage dans les Maritimes.

3
P
4
Première période
1- Qué : Mikael Robidoux (1) (Huntley, Frattaroli) 6:01 2- SNB : Charlie DesRoches (7) (Lawrence) 14:32
Punitions: Poirier (SNB) 18:14.
Deuxième période
3- SNB : Maxim Cajkovic (6) (Burns, Poirier) 3:08 4- Qué : Philipp Kurashev (16) (Frattaroli, Verrette) AN-16:23
Punitions: Larose (SNB) 5:03, Villeneuve (SNB) 15:04, Dunn (Qué) 18:49.
Troisième période
5- Qué : Matthew Grouchy (8) (Gagné) AN-3:14 6- SNB : Jérémie Poirier (2) (DesRoches, Plamondon) 18:40
Punitions: Lawrence (SNB) 1:36.
Prolongation
7- SNB: Robbie Burt (11) (Burns, Denisov) 4:46
Punitions: Aucune punition.
Tirs au but
Québec 11 - 20 - 13 - 3 - 47 Saint-John 7 - 5 - 6 - 5 - 23
Gardiens:
Qué : Anthony Morrone (PP, 6-7-1) SNB : Mikhail Denisov (G, 3-6-0)
Avantages numériques:
Qué : 2 en 4, SNB : 0 en 1
Arbitres:
Mario Maillet, Todd Thomander
Juges de lignes:
Justin Burchell, Jay Doiron
ASSISTANCE:
3 858