/news/currentevents
Navigation

Des ossements retrouvés sur les lieux d’un incendie

Il est toutefois trop tôt pour déterminer s’il s’agit de restes humains ou d’animaux

Coup d'oeil sur cet article

La police de Lévis confirme avoir retrouvé des ossements dans le bâtiment incendié en début de semaine dans un rang éloigné de Saint-Jean-Chrysostome. Impossible toutefois de savoir s’il s’agit des restes du propriétaire de l’endroit, disparu depuis, ou d’animaux qui se trouvaient dans la grange.

L’enquête des policiers de Lévis avance doucement dans cette nébuleuse affaire. Les ossements retrouvés ont été envoyés au laboratoire pour analyser leur provenance.

Le propriétaire du bâtiment, un homme de 75 ans de Saint-Lambert, manque à l’appel depuis que sa famille, mardi, a constaté que la grange avait été incendiée.

Informés par des proches, les policiers et les pompiers n’ont pu que constater les lourds dégâts à leur arrivée.

«Il ne reste plus rien du bâtiment, tout a brûlé, donc ça complique le tout», explique Patrick Martel, porte-parole du SPVL.

Le bâtiment, qui est une perte totale, est situé dans un secteur isolé, sur le chemin Romain. Selon toute vraisemblance, personne, hormis la possible victime, n'était sur les lieux au moment de l'incendie.

La famille du propriétaire craint que celui-ci soit mort dans l'incendie. Un VTT lui appartenant a été retrouvé sur les lieux du sinistre.

- Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron