/news/currentevents
Navigation

Procès pour tentative de meurtre: des contradictions questionnées

<b>Francis Labrecque</b><br />
Accusé
Photo courtoisie Francis Labrecque
Accusé

Coup d'oeil sur cet article

L’avocat de Francis Labrecque, ce jeune homme accusé de tentative de meurtre, a questionné longuement en contre-interrogatoire la présumée victime sur sa version des faits, qui a changé sur certains points depuis sa première déclaration aux policiers.

Steven Marceau-Brousseau était de retour pour une deuxième journée à la barre, jeudi, afin de témoigner devant les douze membres du jury. Rappelons que Labrecque est accusé de l’avoir poignardé lors d’une violente altercation survenue dans le logement de Marceau-Brousseau sur la rue Boisseau, dans la nuit de la Saint-Jean-Baptiste 2017. Une dette de quelques dizaines de dollars pour un achat de cannabis aurait mené aux événements.

Mémoire revenue

Me Louis Belliard, l’avocat de la défense, a fait admettre à plusieurs reprises à la présumée victime que son témoignage sur le déroulement de la soirée comportait des différences avec son récit fait aux enquêteurs après les événements, et même avec son témoignage à l’enquête préliminaire l’hiver dernier.

« Il y a tellement d’événements qui se sont passés en même temps. J’étais confus, mais aujourd’hui, je sais ce qui s’est passé », a-t-il assuré. « Pourquoi aujourd’hui, vous savez ? », a enchaîné Me Belliard. « Ma mémoire. J’ai parlé à Sylvain [un voisin], à d’autre monde. C’est revenu », a dit Marceau-Brousseau.

Les jurés ont par ailleurs appris que ce dernier a des antécédents judiciaires en matière de possession de stupéfiants, de menaces, de possession d’une arme prohibée et de non-respect d’engagement. Il est aussi « en litige », a-t-il confirmé devant les jurés, pour voies de fait simple et menaces dans un dossier de violence conjugale.