/sacchips/pushstart
Navigation

Un studio de Québec se distingue à Los Angeles

Les «Oscar» du jeu vidéo!

Coup d'oeil sur cet article

Fondé en avril 2016 à Québec, Sabotage Studio a reçu une bonne «tape dans le dos» lorsqu'il a remporté jeudi soir le prix du «meilleur premier jeu par un studio indépendant» pour The Messenger, aux Game Awards 2018 de Los Angeles.

«C'est spectaculaire! Pour nous, c'est une consécration incroyable. C'est une façon, pour nous, de se dire qu'on a vraiment fait notre place parmi les plus grands. C'est une grande fierté», s'est réjoui Martin Brouard, cofondateur de Sabotage, peu de temps après le couronnement. 

Sabotage se décrit comme un créateur de jeux «à l'aspect rétro, mais au design moderne». En plus d'avoir créé le jeu qui leur a valu un prix jeudi, Sabotage contribue au développement d'Oddworld: Soulstorm.

The Messenger, disponible sur Nintendo Switch et Steam, est un jeu de plateforme 2D à la musique délirante qui met en vedette un ninja et qui alterne du 8 au 16 bits. Les critiques très favorables qu'il a reçues (86 % sur Metacritic) ont fait du titre un incontournable en 2018. 

Le produit de Sabotage était également nommé dans la catégorie «meilleur jeu indépendant», mais c'est Celeste, qui faisait partie des potentiels «jeux de l'année», qui a été sélectionné.

 

Malgré tout, les artisans québécois ont coiffé d'excellentes créations comme Florence, Donut County, Moss et Yoku's Island Express

«L'équipe a regardé ça en direct. Ils étaient très fiers, et avec raison, puisqu'ils ont fait l'un des meilleurs jeux de l'année. On va fêter ça avec eux en revenant à Québec», souligne l'homme d'affaires. 

Les «Oscar du jeu vidéo»

Bien que l'événement n'en soit qu'à sa cinquième édition, les Game Awards se sont rapidement imposés comme le plus important gala du genre. 

Soixante-cinq publications déterminent les nommés et, l'an dernier, plus de 11 millions de personnes à travers le monde ont regardé la diffusion en direct. 

«C'est vraiment la grosse célébration annuelle des jeux vidéo. Ils mettent le paquet. Nous, d'être célébrés là-dedans, on espère que ça va nous aider à en vendre encore plus et à convaincre ceux qui hésitaient encore à se le procurer», conclut Martin Brouard. 

Après cette victoire bien méritée, davantage de regards seront tournés vers Sabotage pendant le développement de leur deuxième idée. 

Peu importe ce qu'elle sera, nous avons bien hâte de la découvrir.