/news/currentevents
Navigation

Deux médecins poursuivent Valentine pour 13 millions $

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Une famille de l’Estrie réclame un peu plus de 13 millions $ à un franchisé de Valentine après que le plafond du restaurant s’est effondré sur elle pendant qu’elle mangeait.

Le radiologiste Bernard Contré et sa conjointe, l’omnipraticienne Isabelle Germain, mangeaient avec leurs deux enfants de 11 et 13 ans dans un restaurant Valentine de l’est de Sherbrooke le 24 novembre 2015.

Pour une raison inconnue, les tuiles du plafond se sont effondrées sur eux.

Blessures importantes

Selon une poursuite déposée au palais de justice de Sherbrooke le 23 novembre, le Dr Contré aurait subi un traumatisme crânien et cervico-dorsal. Il aurait manqué plusieurs semaines de travail et n’aurait toujours pas pu reprendre le boulot à temps plein.

Selon le document judiciaire, M. Contré a dû diminuer de façon draconienne ses activités sportives, ce qui, combiné aux effets secondaires des analgésiques, lui a fait prendre du poids de façon significative.

Ce surpoids aurait détérioré le contrôle de son hypertension artérielle et aurait engendré un diabète qu’il doit maintenant traiter avec des médicaments.

Son fils de 11 ans aurait quant à lui eu plusieurs lacérations au cuir chevelu et au visage en plus d’avoir eu la peau de sa main gauche légèrement arrachée.

Selon la poursuite, ses cicatrices au visage et à la main sont toujours apparentes, trois ans plus tard.

Athlète en patinage de vitesse, il a manqué quatre semaines d’entraînement et ses performances n’auraient jamais été à la hauteur de ses standards habituels par la suite.

«Pas de blessés»

La version contenue dans la poursuite d’un peu plus de 13 M$ des docteurs Contré et Germain est très différente de celle fournie par le directeur des opérations chez Valentine, Daniel Carignan.

Celui-ci confirme qu’un plafond est bien tombé sur les clients.

«À notre connaissance, il n’y a pas eu de blessés lorsque c’est arrivé. On n’a eu aucune nouvelle de ce dossier lors des trois dernières années», a-t-il indiqué sans en dire davantage.

Le radiologiste estime à un peu plus de 13 M$ ses pertes de salaires à venir.

La poursuite réclame 25 000 $ pour le garçon de 11 ans, 20 000 $ pour Mme Germain et 10 000 $ pour la fille aînée, qui aurait subi une entorse cervicale à la suite de cet incident.


Les docteurs Bernard Contré et Isabelle Germain ont refusé de commenter le dossier.