/news/provincial
Navigation

Des hausses de taxes jusqu’à 2,9 % à Lac-Beauport

Coup d'oeil sur cet article

 Les propriétaires de Lac-Beauport subiront des hausses de taxes foncières qui varieront entre 1,45 % et 2,9 %, en 2019, en raison de la hausse de l’évaluation de leurs propriétés dans la dernière année. 

 Contrairement à la Ville de Québec, qui révise systématiquement ses taux de taxation foncière à la baisse afin de limiter l’impact de l’adoption d’un nouveau rôle d’évaluation, la Municipalité de Lac-Beauport a choisi de maintenir ses taux actuels. 

 La hausse de la facture de taxes découlera donc exclusivement de l’augmentation de la valeur des propriétés, qui s’établit en moyenne à 3,5 % à Lac-Beauport dans le nouveau rôle d’évaluation en vigueur pour les années 2019 à 2021. Chaque propriété étant unique, certains ont vu la valeur de leur résidence augmenter de façon moindre ou supérieure à cette moyenne de 3,5 %. 

 En revanche, le conseil municipal dirigé par le maire Michel Beaulieu a annoncé une baisse des tarifs pour le réseau d’aqueduc et pour le réseau d’égout, ce qui permet de limiter en partie la hausse du compte de taxes pour certains. 

 La valeur moyenne d’une propriété à Lac-Beauport est de 431 125 $. Si cette maison est desservie par l’aqueduc et l’égout, la hausse de taxes sera limitée à 49 $ (+1,45 %). La hausse sera majorée à près de 70 $ (+ 2,08 % ou + 2,16 %) pour les maisons desservies par l’un ou l’autre des services. Les propriétaires non desservis ne profiteront pas de la réduction des tarifs et subiront une hausse plus importante de 87 $ (+ 2,86 %). 

 Investissements importants 

 Le budget 2019 de la Municipalité atteindra 14,6 M$, en hausse de 6,4 %. Le programme triennal d’immobilisations (PTI) s’élève quant à lui à 10,8 M$. Les élus prévoient investir dans la réfection de la Traverse de Laval (3,6 M$) à condition de recevoir une subvention «majeure» du gouvernement. Cette route a remporté le titre peu prestigieux de «pire route» de la Capitale-Nationale dans un palmarès du CAA-Québec. 

 Le conseil municipal prévoit aussi investir 1 M$ dans la réfection de chemins locaux et des sommes importantes dans l’achat de nouveaux panneaux indicateurs de vitesse pour compléter son projet de réforme des limites de vitesse à 40 km/h sur l’ensemble de son territoire. La piscine municipale sera également rénovée dans les prochaines années.