/sports/hockey
Navigation

Un rapprochement entre Houston et la LNH?

Le Toyota Center de Houston, où évoluent les Rockets de la NBA.
Photo d'archives, AFP Le Toyota Center de Houston, où évoluent les Rockets de la NBA.

Coup d'oeil sur cet article

Le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, aurait rencontré dernièrement le propriétaire des Rockets de Houston, Tilman J. Fertitta, afin de discuter du déménagement potentiel des Coyotes de l’Arizona dans cette ville du Texas.

C’est ce qu’a indiqué le compte Twitter du réseau local de FOX Sports, mardi. Cette source, qui a tenté sans succès d’obtenir un commentaire de Fertitta, a précisé qu’aucune décision n’avait été prise et qu’il n’y avait rien de concret en préparation pour le moment.

L’homme d’affaires avait manifesté son intérêt pour amener un club de la LNH à Houston lorsqu’il a acheté les Rockets en 2017. Ceux-ci disputent leurs matchs à domicile au Toyota Center, un amphithéâtre qui pourrait accueillir 17 800 personnes pour des joutes de hockey.

Régulièrement au cœur de rumeurs de déménagement, les Coyotes continuent d’en arracher à l’extérieur de la patinoire. La formation de Glendale occupe le 28e rang de la LNH avec une foule moyenne de 13 674 spectateurs à ses rencontres locales. De plus, elle est celle ayant la valeur la plus faible parmi les 31 équipes de la ligue, selon le classement du magazine «Forbes» diffusé mercredi. À 290 millions $, elle a perdu 3 % de sa valeur en un an.

Par ailleurs, le transfert des Coyotes de la section Pacifique vers la Centrale après la confirmation de l’octroi d’une concession à Seattle la semaine passée a attisé les spéculations relatives à un transfert vers Houston. Les observateurs du milieu du hockey ont évoqué une possible rivalité avec les Stars de Dallas, qui se trouvent dans la division Centrale. Les deux villes texanes sont séparées par pratiquement 1200 milles.