/misc
Navigation

Voici nos trucs pour réussir un flip immobilier

Voici nos trucs pour réussir un flip immobilier
Crédit photo: Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Encore possibles les flips immobiliers en 2019? Même si la pratique semble moins rapporter que dans les dernières années, elle peut demeurer lucrative si l’on prend les précautions nécessaires.

Si vous pensez à acquérir un logement pour le rénover et le revendre, voici quelques astuces.

Dénicher la bonne affaire

Il est nécessaire de ne pas sauter sur la première opportunité qui se présente et de prendre son temps pour trouver une aubaine. Pour réussir son flip, il faut commencer par s’assurer de ne pas payer trop cher le logement qu’on souhaite rénover.

Pour optimiser votre recherche, vous pouvez vous concentrer sur un secteur et un type de logements particuliers. Ainsi, vous pourriez développer un instinct pour les offres intéressantes.

Puisque vous allez faire des rénovations, il est important de vérifier que la municipalité les autorise.

Également, il ne faut pas oublier la revente. Il n’est pas donné que vous puissiez revendre votre nouveau logement sans l’aide d’un professionnel.

Pensez donc à calculer la prime de l’agent afin d’éviter les malentendus.

Planifier

Ce type de projet demande rigueur et investissement. Si vous souhaitez vous lancer, vous devez être prêt.

Il vous faut prévoir trois scénarios pour vos finances: optimiste, réaliste et pessimiste. Cela vous permettra de ne pas être déçu et surtout de vous attendre à toutes les éventualités.

Pour ce qui est des travaux, il est important de savoir d’avance les rénovations que vous allez faire. Vous pouvez même demander l’avis de spécialistes qui pourront vous guider vers la démarche optimale.

Trouver les bons collaborateurs

Il vous faudra probablement faire appel à des professionnels qui vous suivront le temps des travaux. Bien qu’il faille porter plusieurs casquettes pour économiser, il est important de savoir déléguer à des spécialistes pour ne pas se retrouver avec des coûts inattendus.

Vous devrez probablement faire appel à un inspecteur, à un entrepreneur général et à différents professionnels (plombiers, architecte, électricien, etc.).
Il est important de prendre le temps et de s’informer pour repérer des personnes sur qui vous pourrez compter.

Faire des travaux soi-même

Pour éviter les coûts superflus, vous voudrez certainement faire le plus des tâches par vous-mêmes. Mais la loi ne le permet pas en toutes circonstances et pour tout type de travaux.

D’abord, si vous n’habitez pas le logement que vous souhaitez rénover, vous ne pouvez pas accomplir de travaux. Il vous faudra faire appel aux services d’un entrepreneur général ou obtenir une licence de constructeur-propriétaire. Cette dernière demande une formation et quelques dépenses, mais peut s’avérer bénéficiaire à long terme.

Si au contraire vous y habitez, vous pourrez sortir votre boîte à outils jusqu’à une certaine extension. En effet, les travaux de construction qui touchent au gaz, au pétrole ou à l’électricité demandent l’expertise d’un professionnel licencié.

Trouver la bonne dose de rénovations

Il ne faut pas surrénover ni sous-rénover.

Certains travaux n’ont que peu de valeur ajoutée et coûtent cher. Si vous rénovez trop, votre marge peut s’effriter. Par exemple, le jacuzzi n’est pas forcément utile.

Au contraire, si vous ne rénovez pas assez, alors la valeur de revente pourrait en être affectée. L’essentiel doit être inspecté comme le plancher, les toilettes et la cuisine. C’est ce qui vous offrira le meilleur taux de rendement après rénovation.

Se familiariser avec la fiscalité 

Comme pour tout projet d’investissement, il y a un volet fiscal qui, si on lui prête attention, peut être bénéfique.

En l’occurrence, lorsque vous effectuez un flip sur une demeure que vous habitez, vous pourrez bénéficier d’une exemption de gain en capital lors de la revente.

Mais il ne faut pas en faire une habitude, car le fisc pourrait finir par considérer votre revenu comme celui d’une entreprise et vous imposer.

Être prêt mentalement

Le flip immobilier est un travail à ne pas prendre à la légère. Il faut se préparer à subir des imprévus, des incertitudes et à tenir tête aux potentielles déconvenues pour en ressortir plus tard la tête haute avec un profit.

Pour que le flip ne soit pas un flop, il faut un mental d’acier renforcé par un entourage qui vous soutient.

 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux