/opinion/columnists
Navigation

Sexe et intégration

Coup d'oeil sur cet article

Lundi, Le Journal rapportait que des directeurs d’école québécois doivent gérer des parents agressifs qui veulent exempter leurs enfants de l’éducation sexuelle. L’une d’entre elles aurait été encerclée par des pères en colère. Elle a eu peur.

L’histoire ne dit pas qui sont ces pères, mais l’éventail des possibilités est large. Les religions, de l’islam conservateur au christianisme évangélique en passant par le judaïsme ultraorthodoxe, sont dans la business du contrôle de la sexualité humaine.

Ces gestes d’intimidation sont inadmissibles. Sommes-nous au Pakistan, au Texas ou au Québec ?

Le dossier de l’éducation sexuelle à l’école sera un autre révélateur du rejet par certains nouveaux Québécois des valeurs, de l’ouverture et du mode de vie de la société dans laquelle ils ont choisi de voir grandir leurs enfants.

« Des parents qui veulent absolument choisir les épouses de leurs fils, c’est une chose courante dans notre communauté », écrivait Adil Charkaoui cette semaine sur sa page Facebook. Dans cette optique, une éducation sexuelle égalitaire pose en effet problème...

Crise d’accommodements ?

Le Québec garantit la liberté de religion, le signe d’une société moderne et de facto laïque. Mais vouloir contrôler l’école publique n’est pas tant une manifestation de croyances religieuses que de mœurs. Autant que je sache, aucun livre sacré n’interdit l’éducation sexuelle à l’école, pas plus que les Chartes garantissent le droit de ne jamais entendre parler de sexe.

Le potentiel d’une crise à la rentrée est élevé. Le gouvernement Legault, contrairement aux libéraux, refusera d’accorder des exemptions pour motifs religieux. J’espère que le ministre Roberge sera ferme, même si une forte turbulence s’annonce dans le ciel de septembre.

Le pire dans tout cela ? Les parents qui s’opposent le plus à l’éducation sexuelle à l’école sont généralement ceux qui aimeraient mieux nager nus dans une rivière infestée de crocodiles que de parler de sexualité à la maison.