/finance/news
Navigation

Perdre ses économies d’une vie en six mois

Coup d'oeil sur cet article

En début d’année, Marianne m’a contacté pour avoir mon avis. La dame de 48 ans m’a confié que, bien qu’elle eût accumulé environ 10 % de gain depuis 1 an avec ses fonds communs, elle était déçue des rendements. Elle se magasinait donc un nouveau conseiller plus « agressif ».  

Vous vous en doutez, je lui ai répondu que 10 % étaient déjà extraordinaires et que c’était bien au-dessus des moyennes historiques à long terme. Au lieu de chercher l’enrichissement rapide, je l’ai encouragée à réduire ses attentes et à se fixer des «objectifs personnels» liés à ses projets de chalet, voyages ou retraite et non en fonction des miroirs aux alouettes que les réseaux sociaux font scintiller. Marianne était hypnotisée par les cryptomonnaies et les titres de marijuana.   

«Même mon neveu de 19 ans a fait la passe avec son Bitcoin en 2017», justifiait-elle.   

Ne trouvant aucun conseiller en accord avec sa témérité. Elle a transféré ses économies d’une vie dans un compte de courtage à escompte. Avec le rachat de son CELI, son neveu Keven lui a construit un beau portefeuille de cryptos. Aux dernières nouvelles, le REER de 300 000 $ n’en vaut plus que 105 000 et les 50 000 $ (qui ronronnaient jadis dans son CELI) en valent moins de 4000.   

L’appât du gain  

L’année 2018 figurera certainement dans les livres d’histoire financière. Ce fut une année d’euphorie, de spéculation aveugle, de volatilité extrême et de déception. Mais, les victimes ne pourront jamais prétendre qu’elles n’ont pas été averties.   

Cet automne, les trois secteurs les plus en vogue ont implosé. Cryptomonnaie, technologie et cannabis ont subi une raclée aux allures de krach. Depuis son sommet, le Bitcoin a fondu de 83 %. Ses cousins, Ethereum et Litecoin, ont effacé 94 % de leur valeur. Du côté des grosses technos, Amazon a largué 20 %, Apple, 27 %. Facebook et Netflix ont saigné de 37 % chacune. Quant au cannabis, les formidables gains de l’année sont partis en fumée. Canopy Growth : -45 %, Aurora :-53 %, Tilray : -67 %... et Aphria aux prises avec des rumeurs de malversations a fondu de 72 %.   

Avec du recul, on peut conclure qu’il s’agissait de bulles spéculatives. Mais heureusement, les dommages ont été assez limités.   

Fabien Major est conseiller en épargne collective pour Major Gestion Privée Inc. de Gestion financière Assante ltée.   

Conseils  

♦ Souvenez-vous de cette phrase de l’investisseur mythique Warren Buffett : «Le moment d’être intéressé est quand personne d’autre ne l’est. Vous ne pouvez pas acheter ce qui est en vue et réussir.»   

♦ Pensez à augmenter les parts de titres de style «valeur».   

♦ La qualité et la diversification sont vos alliés. Une grande sélection de titres d’entreprises rentables de secteurs et de pays différents offrira une protection importante contre les baisses. Les fonds communs et FNB peuvent vous convenir.   

♦ Si vous avez observé en 2018 des replis entre -2 et -7 %, dites-vous que vous avez sans doute été bien guidé. Restez investi. Vous n’avez pas à vous inquiéter.