/finance/business
Navigation

Un supermarché d’alimentation dans Saint-Roch

Quebec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

 Les astres sont alignés pour la venue d’un nouveau supermarché dans Saint-Roch. Le Groupe Mach a confirmé que des négociations sérieuses sont en cours à ce sujet. 

 Le Groupe Mach est officiellement devenu propriétaire hier de l’Édifice 410 Charest, ainsi que du stationnement souterrain du côté du jardin Jean-Paul L’Allier et des bâtiments situés au 701, rue St-Joseph, et au 750, boulevard Charest Est, le tout pour une valeur de 54,6 M$. 

 Le local situé au rez-de-chaussée du 410 Charest Est était resté vacant depuis le départ de Mountain Equipment Co-op (MEC), au printemps 2017. 

 Il semblerait maintenant qu’un nouveau locataire soit sur le point de prendre possession des lieux. 

 Le Groupe Mach est entièrement propriétaire maintenant de l’édifice au coin du boulevard Charest Est et de la rue de la Couronne. 

 «On est en négociations avec un locataire important dans l’alimentation», a confirmé au Journal Vincent Chiara, président de Groupe Mach dont le siège social est à Montréal. 

 Il s’agirait d’un joueur connu au Québec, a simplement ajouté M. Chiara. 

 Selon lui, une annonce devrait être faite sous peu, c’est-à-dire, vers le mois de février ou mars. 

 «On est assez avancé, mais il reste des discussions à finaliser», a ajouté l’homme d’affaires. 

 Dans le quartier, on voit d’un bon œil l’arrivée d’un nouveau locataire pour ce local qui avoisine les 20 000 pieds carrés. 

 «Le fait que le local soit occupé, c’est gagnant. Un local vide, ce n’est pas ça qui amène de l’achalandage», a commenté Dominique Lapointe, directrice de l’hôtel Pur qui a réalisé des investissements majeurs de 8 M$ en 2017 pour refaire l’hôtel de A à Z. 

 L’étude de marché aurait démontré la profitabilité d’un magasin d’alimentation à cette intersection qui est très fréquentée par des travailleurs d’entreprises multimédias ayant pignon sur rue dans le quartier. 

 «Il n’y a pas grand-chose comme offre. De plus en plus la demande fait en sorte que l’on cherche une offre différente», a dit M. Chiara. 

 Des investissements importants sont prévus en améliorations locatives. Groupe Mach compte aussi procéder à des travaux sur l’immeuble. 

 À deux kilomètres de là, on compte déjà un supermarché Métro et le gérant a confirmé qu’il n’y avait pas de projet de déménagement dans l’air. Même chose à l’Inter-Marché St-Roch. 

 Du côté de Sobeys, on n’a pas voulu confirmer si des négociations étaient en cours avec le promoteur immobilier. 

 Chez Avril, Sylvie Senay, copropriétaire, a affirmé qu’elle n’était pas en discussions pour l’ouverture d’une nouvelle succursale à Québec. 

 « Nous sommes sur le point de signer l’ouverture de notre 9e succursale sur la Rive-Sud de Montréal», a-t-elle toutefois indiqué.