/opinion/columnists
Navigation

Éloge du nationalisme

Coup d'oeil sur cet article

Il y a des mots que l’on violente au point d’en corrompre le sens. Le terme « nationalisme » est l’une des victimes de ces détournements de sens.

Aujourd’hui, le nationalisme a une odeur de soufre. Il est sournoisement associé au racisme et à la violence, et il est présenté comme une pathologie qui atteint essentiellement les incultes et autres infréquentables. Le président français, Emmanuel Macron, a d’ailleurs profité de la commémoration de l’Armistice pour décocher une flèche à l’endroit de Donald Trump en dénonçant vivement le nationalisme dont ce dernier se réclame.

Fierté

Certes, le nationalisme devient toxique lorsqu’il prend une dérive autoritaire. Mais cela est valable pour n’importe quelle doctrine ou idéologie politique. En revanche, sous sa forme démocratique, et lorsqu’il s’appuie sur l’unité, l’indépendance et l’autodétermination, le nationalisme devient sain et souhaitable.

D’une part, l’être humain est bien plus qu’un vulgaire Homo sapiens, et se considérer « citoyen du monde » restera toujours insuffisant. L’Homme a besoin d’éprouver un sentiment d’appartenance. Il n’a donc pas à s’excuser d’être attaché à son héritage, sa culture, ses traditions, ses rituels civiques et sa foi. Aimer son pays et le défendre avec fierté n’est pas un trouble de la personnalité qu’il faut soigner. C’est une vertu qu’il faut cultiver !

Singularité

D’autre part, le nationalisme est logique, car qui que l’on soit, nous sommes toujours mieux placés que quiconque pour savoir ce qui est dans l’intérêt de notre société. Et si nous ne défendons pas notre société, qui donc le fera ? Certainement pas un fonctionnaire de l’ONU niché dans sa tour d’ivoire ! Le « post-nationalisme » avec lequel flirte Justin Trudeau n’est donc qu’une chimère destinée à assassiner la singularité des peuples.

Évidemment, être fier de ce que l’on est n’implique pas l’exclusion d’autrui. Mais l’inclusion d’autrui ne doit pas non plus signifier l’effacement de soi. Personne ne devrait avoir honte d’être fier !